Adama Bictogo, touché mais pas coulé  – Jeune Afrique

0 7

L’ancien ministre a brusquement dégringolé dans la hiérarchie du RHDP, le parti présidé par Alassane Ouattara. Le prix à payer pour avoir exprimé ses ambitions un peu trop tôt ?

C’est un conseil politique en forme de rentrée des classes. Les cadres du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) ont été convoqués lundi 28 février par Alassane Ouattara (ADO). Le chef de l’État doit annoncer une large restructuration, très attendue, qui doit permettre de redynamiser un parti à l’arrêt depuis les élections législatives de mars 2021.

Assis dans l’enceinte de la patinoire du Sofitel Ivoire, à Abidjan, le Premier ministre, les membres de son gouvernement, les présidents d’institution l’écoutent religieusement justifier ses principales décisions. L’une d’entre elles est de supprimer la direction exécutive du parti, dirigée jusqu’alors par Adama Bictogo. L’ancien ministre, qui assure actuellement l’intérim de la présidence de l’Assemblée nationale, prend la tête d’un secrétariat exécutif qui regroupe quatre secrétaires exécutifs adjoints et vingt-deux secrétaires nationaux.

Costume sombre, cravate bordeaux et habituels boutons de manchette, Adama Bictogo ne fend pas l’armure. « Ma gratitude et ma pleine reconnaissance à son excellence monsieur le président de la République, président du RHDP, Alassane Ouattara, pour sa confiance renouvelée en ma modeste personne pour diriger le nouveau secrétariat exécutif de notre parti. » Sur la photo qui accompagne ce post Facebook, Bictogo pose aux côtés du président. Il arbore un sourire de circonstance.

Mise à l’écart

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1331215/politique/cote-divoire-adama-bictogo-touche-mais-pas-coule/

Laisser un commentaire