Des présumés séparatistes ouvrent le feu sur un employé d’Hysacam à Bamenda

0 14

Des sources dignes de foi indiquent que la scène est survenue à Old Simplicity sis à Ntarikon, un quartier de l’arrondissement de Bamenda II, région du Nord-Ouest.


Un employé d’Hysacam (c) Droits réservés

Samuel a été blessé par des présumés hommes armés à Old Simplicity sis à Ntarikon, un quartier de l’arrondissement de Bamenda II, région du Nord-Ouest. Des sources médiatiques, des présumés séparatistes ont ouvert le feu sur la jambe de cet l’employé de la société Hygiène et salubrité du Cameroun(Hysacam) le mercredi 30 mars 2022.

En effet, les combattants séparatistes s’opposeraient à l’opération d’assainissement de la ville accentuée au moment où l’épidémie de choléra fait déjà des victimes dans plusieurs régions du territoire national.

Pour rappel, ce n’est pas la première fois qu’un employé d’Hysacam est attaqué. L’on se souvient qu’en janvier 2021, l’un d’entre eux avait été atteint par balle, puis, mort à l’hôpital régional de Bamenda.

En janvier 2019, une première victime avait été enregistrée dans les mêmes circonstances aux environs du lycée bilingue d’Atelia à Nkwen dans l’arrondissement de Bamenda III.



Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Cet article est apparu en premier sur https://www.lebledparle.com/fr/societe/1126620-crise-anglophone-des-presumes-separatistes-ouvrent-le-feu-sur-un-employe-d-hysacam-a-bamenda

Laisser un commentaire