La CNPS recycle ses délégués du personnel avant leur entrée en fonction

0 14

La formation tenue du 1er au 2 avril 2022 avait pour but de former les délégués du personnel de la Caisse nationale de Prévoyance sociale (CNPS) nouvellement élus, sur comment représenter les salariés auprès de la direction de l’entreprise en vue de présenter à cette dernière toutes les réclamations individuelles ou collectives émanant des salariés.


Les délégués du personnel de la CNPS (c) Droits réservés

« Cette séance de formation est à l’initiative du Syndicat des travailleurs pour la sécurité sociale (Syntoscam) de la CNPS. Nous avons été honorés d’être parmi eux dans le cadre de cette formation en tant qu’employeur. Nous les assistons à cette formation. C’est une nouvelle mandature, c’est des nouveaux délégués qui prennent fonction, et ils ont besoin d’être outillés juridiquement sur les devoirs qui sont les leurs. On a connu des périodes où le syndicat était devenu une menace pour l’organisation, l’entreprise…alors que c’est un partenaire social. Pour dissiper ce que les uns et les autres pensent que c’est une menace, nous pensons qu’il faut un dialogue social. C’est ce dialogue social qui nous oblige à faire en sorte que la structure vive pour que les délégués exercent à leur tour, la plénitude de leurs rôles, dans le respect de la loi », a déclaré Nana Bello, directeur des ressources humaines à la CNPS.

Pour la porte-parole du Syntoss-cam Ruth Sona, cette formation va donner les outils nécessaires aux concernés pour leurs permettre de mieux cerner à la fois leurs responsabilités et leurs responsabilités afin d’être plus « efficaces ». « Pour qu’un enfant soit efficace, il faut donner une bonne éducation à ce dernier. C’est pour cela que nous avons choisi, pour ce mandat, de former les délégués du personnel, nouvellement élus pour qu’ils connaissent leurs obligations, leurs responsabilités et leurs devoirs. Parce que le délégué du personnel doit être non seulement le partenaire de l’employeur, mais aussi un garde-fou pour les collègues. Si un délégué du personnel ne sait pas ce qu’il faut faire, son rôle sera effacé en entreprise. C’est pour cela qu’on va les former durant ces deux jours, pour qu’ils sachent être l’intermédiaire entre le patron et l’employé », a-t-elle indiqué.

Rappelons qu’au Cameroun, l’organisation des élections des délégués du personnel est inscrite dans la loi N° 92/007 du 14 août 1992. Cette disposition portant Code du Travail, fixe les modalités des élections et les fonctions des délégués du personnel. Ces élections concernent tous les établissements publics ou privés, religieux ou laïcs, civils ou militaires. Cependant, ils doivent disposer d’au moins 20 travailleurs relevant du Code du Travail.

Rôles d’un délégué du personnel

Selon la législation en vigueur, la présence de délégués du personnel est obligatoire dans toute entreprise de plus de 11 salariés. Ils sont élus pour deux ans renouvelables une fois.  Leur principale mission : défendre les droits des salariés auprès de l’employeur. De manière précise, ils lui font part des réclamations des travailleurs en matière d’application du Code du Travail.



Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Cet article est apparu en premier sur https://www.lebledparle.com/fr/societe/1126626-les-delegues-du-personnel-de-la-cnps

Laisser un commentaire