CDM 2022 : pourquoi le recours de l’Algérie a peu de chances d’aboutir

0 22

Avec RMC Sport

Toujours sous le choc après la victoire du Cameroun mardi (1-2) à Blida, la Fédération algérienne de football, mécontente de l’arbitrage, a déposé un recours auprès de la FIFA. Mais la requête des champions d’Afrique 2019 serait vouée à l’échec.


L’Algérie espère toujours aller au Qatar en novembre. Si les Fennecs sont à ce jour éliminés de la Coupe du monde 2022 après le terrible barrage retour face au Cameroun (défaite 2-1 après prolongation), mardi au stade de Blida, la Fédération algérienne de football annonce ce jeudi qu’elle a déposé un recours auprès de la FIFA. Elle dénonce « un arbitrage scandaleux ayant faussé le résultat du match ». Parmi les décisions contestées de l’arbitre gambien Bakary Gassama, elle mentionne les « deux buts algériens » refusés à Islam Slimani (hors-jeu et main) et deux accrochages dans la surface camerounaise sur Rachid Ghezzal ou Youcef Belaïli non-sanctionnés.

« La FAF est déterminée à user de l’ensemble des voies légalement permises pour se faire rétablir dans ses droits et rejouer la rencontre dans des conditions garantissant l’honnêteté et la partialité (l’impartialité) de l’arbitrage. La FAF demande également l’ouverture d’une enquête par les organes de la FIFA pour faire toute la lumière sur l’arbitrage du match Algérie-Cameroun ».

La Fifa n’a jamais fait rejouer un match de qualif’

Mais au fond, la requête de l’Algérie a très peu de chances d’aboutir. Déjà parce qu’aucun des faits reprochés à l’arbitre de cette rencontre ne semble manifeste. Mais surtout parce qu’il n’est pas dans les habitudes de la FIFA de faire rejouer un match de qualification pour la Coupe du monde après une décision arbitrale.

Au mois de novembre, le Bénin et l’Afrique du Sud, respectivement opposés à la République démocratique du Congo et au Ghana lors des mêmes éliminatoires, ont également déposé un recours auprès de la FIFA pour des décisions arbitrales qu’ils estimaient injustes : un pénalty accordé au Ghana en défaveur des Bafana Bafana et un problème technique lié aux remplacements des joueurs pour le Bénin. Les deux requêtes ont été rejetées par la FIFA.

La main de Thierry Henry

En 2009, personne n’a oublié la main de Thierry Henry qui avait permis à William Gallas de marquer le but de la qualification pour le Mondial 2010 lors d’un barrage face à l’Irlande. L’erreur d’arbitrage, manifeste, n’a pas empêché les Irlandais de regarder la Coupe du monde devant leur télé. « En 2015 rapporte RMC Sport, John Delaney, directeur général de la Fédération irlandaise de football a révélé que la Fifa a versé une somme d’argent de plusieurs millions d’euros pour dissuader la FAI de ne pas entamer une procédure judiciaire ».

ARTICLES LIÉS

Cet article est apparu en premier sur https://www.camfoot.com/actualites/cdm-2022-pourquoi-le-recours-de-l-algerie-a-peu-de-chances-d-aboutir,33067.html

Laisser un commentaire