[Série] Qu’est-ce qui fait courir l’avocat franco-marocain Yassine Yakouti ? – Jeune Afrique

0 45

[Série] « Maghreb-France : les ténors du barreau » (4/4). À 40 ans, ce plaideur très en vue de la capitale française ne veut pas s’arrêter en si bon chemin. Son ambition : représenter l’Ordre des avocats en devenant bâtonnier.

Maghreb-France : les ténors du barreau

« Telle est ma quête, suivre l’étoile, peu m’importent mes chances, peu m’importe le temps, ou ma désespérance. Et puis lutter toujours… » En écoutant le pénaliste Yassine Yakouti nous dérouler son parcours, dans son cabinet de la rue Saint-Honoré, en plein cœur du Paris des boutiques de luxe de la Rive droite, on ne peut s’empêcher de penser au refrain de La Quête, de Jacques Brel.

Car alors que tout semble sourire à cet avocat, qui compte aujourd’hui parmi les grands ténors du Barreau parisien, ce fils d’immigrés marocains a toujours la niaque, la grinta, la rage de vaincre… et un paquet de rêves et d’ambitions.

À 40 ans, Yassine Yakouti a pourtant déjà eu plusieurs vies. Avant d’être un pénaliste en vue, dont le nom fait autorité dans les journaux comme dans les prisons de France, du Maroc ou même d’Amérique latine, il a été livreur, chauffeur de poids-lourds, avocat d’affaires…

Saïd Taghmaoui, Kaaris, M’jid El Guerrab…

Né à Rueil-Malmaison d’un père originaire de la région de M’zab, près de Casablanca, et d’une mère française, fille d’un tirailleur marocain qui a combattu lors de la bataille de Monte Cassino contre les nazis, le jeune Yassine grandit à Antony, dans les Hauts-de-Seine.

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1317273/politique/serie-quest-ce-qui-fait-courir-lavocat-franco-marocain-yassine-yakouti/

Laisser un commentaire