les zones d’ombre de l’accord avec Dan Gertler – Jeune Afrique

0 12

Sur ordre du président Félix Tshisekedi, le gouvernement congolais a trouvé un compromis avec le controversé tycoon israélien Dan Gertler. Kinshasa doit récupérer divers actifs miniers et pétroliers en échange notamment d’abandon des poursuites.

Pour la présidence de la République, il s’agit d’une première historique pour le pays qui se réapproprie ainsi des actifs dont la vente avait été remise en cause. « C’est un grand événement pour la RDC car nous venons de signer un contrat qui met fin aux différents qui opposaient la RDC et le groupe Ventura [une des nombreuses entreprises détenues par l’homme d’affaires israélien Dan Gertler]. Le président de la République avait opté pour un arrangement à l’amiable face à ce différent qui a longtemps duré », s’est réjouie Rose Mutombo, la ministre de la Justice.

Une bonne nouvelle également pour Dan Gertler qui a fait lui-même le déplacement de Kinshasa, le 25 février pour la signature de l’accord. « C’est grâce au président de la République que ce protocole a été signé. C’est un grand soulagement […] pour le groupe, pour la République et le peuple », explique-t-on dans l’entourage de

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1321149/economie/rdc-les-zones-dombre-de-laccord-avec-dan-gertler/

Laisser un commentaire