À Doha, l’Opep du gaz voit l’avenir en vert – Jeune Afrique

0 9

Pour le Forum des pays exportateurs de gaz (FPEG), il est l’énergie stratégique pour répondre aux enjeux climatiques. Un plaidoyer à l’intention des investisseurs.

Mardi 22 février, les représentants des treize pays membres du Forum des pays exportateurs de gaz (FPEG) se sont réunis à Doha pour la sixième édition du sommet annuel, placé cette année sur le thème de l’avenir énergétique. En pleine crise entre la Russie – seul pays européen du FPEG – et l’Occident, l’organisation réaffirme sa volonté de promouvoir le gaz naturel comme « source d’énergie abondante, abordable, propre et fiable », tout en fustigeant les pratiques « protectionnistes » des pays importateurs.

Sur le volet environnemental, la « déclaration de Doha » souligne la volonté du Forum de renforcer les qualifications environnementales du gaz naturel, en s’efforçant notamment de réduire le torchage : enjeu énergétique majeur, cette pratique inhérente à l’extraction pétrolière entraîne chaque année un manque à gagner de 82 milliards de dollars pour les pays producteurs, sans parler de

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1318519/economie/a-doha-lopep-du-gaz-voit-lavenir-en-vert/

Laisser un commentaire