Inde: Besoin urgent de « supprimer les frictions » entre les ministères et les départements pour l’impulsion de Gatishakti : Sécurité des autoroutes | Nouvelles de l’Inde

0 15

NEW DELHI : secrétaire du syndicat des transports routiers et des autoroutes Giridhar Aramané lundi, a exhorté les départements gouvernementaux, qui contrôlent de vastes étendues de terres excédentaires, à renoncer à leur attitude de « zamindar » (propriétaires). Il faisait référence à des cas où les agences gouvernementales n’acceptent pas de transférer ou de partager les terres excédentaires pour le développement et les travaux utiles par d’autres ministères.
Présidant une discussion sur les « facilitateurs de l’efficacité logistique », Aramane a déclaré que les départements gouvernementaux doivent continuer à « démolir les silos » et veiller à ce qu’aucun pouvoir discrétionnaire ne soit conféré aux niveaux inférieurs de la bureaucratie.
Il a déclaré que le principal objectif du programme gouvernemental GatiShakti était d’améliorer la facilité de faire des affaires et la facilité de vivre. Aramane a déclaré qu’il était absolument nécessaire de « supprimer les frictions » entre les différents ministères et départements pour atteindre ces objectifs.
Il y a eu plusieurs cas où différents départements se sont battus et négociaient sur des questions foncières malgré le fait que toutes les terres des agences du gouvernement central sont acquises au nom du président.
Plus tôt, lors d’une présentation détaillée des plans de développement des infrastructures majeures, les responsables de l’Autorité nationale des autoroutes indiennes (NHAI) ont déclaré que l’agence allait déployer deux programmes de connectivité majeurs. Tout d’abord, Bharatmala-II, un nouveau programme de développement d’autoroute de 8 000 km avec un investissement de Rs 3 lakh crore et ce sera « Greenfield » ou nouveau projet d’alignement.
Certains des tronçons identifiés sous Bharatmala-II comprennent Pune-Bengaluru, Chennai-TrichyVaranasi-Kolkata, Gorakhpur-Siliguri et Hyderabad-Bengaluru.
Le deuxième programme phare concernera les téléphériques et près de 50 projets d’une valeur de plus de Rs 20 000 crore ont été alignés pour fournir une connectivité dans les états des collines. Uttarakhand, Jammu-et-Cachemire, Himachal Pradesh et Manipur ont transmis des propositions de projets de téléphérique.
Les responsables ont ajouté que ce travail peut être repris avec les projets en cours sous Bharatmala-I. La première phase devrait dépasser l’échéance initiale de 2022-23 compte tenu des « changements majeurs » dans le programme par rapport à ce qui était envisagé. L’estimation révisée pour Bharatmala-I, qui implique le développement de 34 800 km de NH, a presque doublé pour atteindre Rs 10,25 lakh crore en raison de plusieurs changements dans le programme de développement de l’autoroute.
Des sources ont déclaré que, conformément au plan initial, 60% des tronçons identifiés devaient être développés en tant que corridors à au moins quatre voies ou plus et les 40% restants devaient être développés en tant que tronçons à deux voies et demie. Mais maintenant, près de 90% de l’ensemble du réseau sous Bharatmala-I est développé en quatre voies ou plus.

Cet article est apparu en premier (en Anglais) sur https://timesofindia.indiatimes.com/india/dire-need-to-remove-frictions-among-ministries-departments-for-gatishakti-impetus-highways-secy/articleshow/89906373.cms

Laisser un commentaire