Attijariwafa Bank veut retrouver son élan d’avant la crise – Jeune Afrique

0 18

La banque marocaine affiche des résultats en nette hausse en 2021. Il lui reste cependant des progrès à accomplir pour retrouver son niveau de performance d’avant la pandémie.

Attijariwafa Bank, filiale du holding royal Al Mada, a annoncé avoir achevé l’année 2021 avec des revenus en progression de 2,2 %, à 24,4 milliards de dirhams (2,3 milliards d’euros). À taux de change constant, la hausse des revenus du groupe bancaire, présent dans une dizaine de pays africains, dont la Côte d’Ivoire, le Cameroun et l’Égypte, atteint 3,2 % sur un an.

Attijariwafa, que dirige Mohamed El Kettani depuis 2007, a obtenu un résultat net part de groupe (RNPG) de 5,1 milliards de dirhams. En l’espace d’un an, le RNPG a bondi de 70,5 %.

En 2020, la rentabilité de la banque avait été durement affectée par la crise due à la pandémie de Covid-19. Si les revenus s’étaient maintenus à un niveau honorable – le produit net bancaire avait crû de 385 millions de dirhams –, le coût du risque avait, lui, explosé, passant de 1,6 milliard de dirhams en 2019 à 5,45 milliards en 2020.

Approche agressive

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1319120/economie/attijariwafa-bank-veut-retrouver-son-elan-davant-la-crise/

Laisser un commentaire