Vilipendée après le décès da sa fille, Bébé Carla "Tina glamour " la mère d'Arafat très en colère – Vidéo

0 31



Vilipendée après le décès de sa fille Bébé Carla, Tina Glamour la mère d’Arafat très en colère répond à ses détracteurs « que je sois une mauvaise mère ou pas, je n’accepterai pas qu’on m’insulte » »

Suite aux nombreuses attaques de ses détracteurs contre elle, après le décès de sa fille Carla Kéké alias Bébé Carla, Tina Glamour n’a pu s’empêcher de faire un direct sur sa page Meta officielle pour leur répondre. Malgré son deuil, la mère de feu Dj Arafat et de Bébé Carla, ne s’est pas empêcher de cracher ses vérités à ses détracteurs. Selon Tina Glamour, qu’on la traite de mauvaise mère ou qu’on la juge de s’être rendue à Londres pendant que sa fille agonisait à Abidjan, personne ne l’a aidé pour les soins de son enfant. Donc elle n’acceptera pas qu’on l’insulte comme en 2019 quand elle a perdu son fils Dj Arafat.

« Je ne voulais pas faire de direct mais Dieu m’a inspiré. Je ne vais pas me laisser faire pour toutes les méchancetés qu’on m’a données en 2019 quand j’ai perdu mon fils. Je viens de perdre mon deuxième enfant. Que je sois une mauvaise mère, que j’ai voyagé pour aller à Londres, c’est l’argent de mon art là qui a maintenu ma fille à l’hôpital, c’est l’argent de mes affaires qui a fait que j’ai payé les factures de mon enfant. Aucun Ivoirien ne m’a donné une aide si ce n’est Hassan Hayek qui m’a aidé. Je suis révoltée, je suis fâchée, les Ivoiriens. Je demande à toute personne qui va m’insulter, de se désabonner de ma page Tina Glamour. Même s’il en reste deux personnes ça me suffit. J’en ai marre qu’on m’insulte. Vous savez ce que c’est de perdre ces deux enfants ? Ma fille est décédée, elle est morte brave, elle a lutté jusqu’à la dernière minute. Celui qui me lancera des piques, je lui lancerai des flèches « , a répondu Tina Glamour à ses détracteurs.
J’appelle le président de la république Alassane Ouattara à l’aide, pour apaiser les charges de BB Carla. »

Laisser un commentaire