Des artistes camerounais volent au secours des enseignants en grève  

0 8

Depuis la matinée du 21 février 2022, les enseignants camerounais observent un moment de grève. Ils revendiquent à l’état, des arriérés de salaires, de primes, et même, l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.


Ulrich Takam et cie (c) Droits réservés

Si ce mouvement baptisé « On a trop supporté » (OTS) n’a pas toujours provoqué une réaction véritable chez son destinataire, l’on note néanmoins une vague de soutien et de sympathie qui s’est formée autour de la cause des enseignants. La dernière en date est la mobilisation des artistes.

Ils sont nombreux à s’être montrés solidaires du mouvement de protestation initié par les enseignants depuis le lundi 21 février. Ceux-ci réclament en effet le paiement de leurs traitements, rappels et avancements pour lequel ils ont lancé l’opération « Craie morte » dans les établissements scolaires. Pour certains artistes, ces revendications sont justes et légitimes.

Dès le 22 février, le rappeur Ivee a posté sur sa page Facebook une photo de gréviste pancarte en main, avec une légende : « Il faut l’avouer, le métier d’enseignant est ingrat. Les enseignants méritent un meilleur traitement. Vivement que les choses s’améliorent à ce niveau. Un enseignant = plusieurs hommes et femmes formés pour la vie. Ne l’oublions pas ».

Le groupe X-Maleya n’est pas lui aussi resté insensible. Pour lui, la souffrance des enseignants est la souffrance de tous : « Si les enseignants souffrent alors nos enfants souffrent par conséquent nous souffrons. Force à tous les enseignants ».

De son côté, l’artiste musicienne Kareyce Fotso pense que « les enseignants ouvrent les portes du savoir qui affranchit nos esprits. Ils ne peuvent pas nous donner une telle liberté et nous enfermons la leur dans la précarité ».

L’acteur, producteur et réalisateur Ebenezer Kepombia et l’humoriste Ulrich Takam ont eux aussi pris position en faveur des enseignants en postant des messages de sympathie et d’encouragement.

«Les enseignants donnent tellement pour ne pas recevoir. Nous sommes tous le résultat d’un encadrement exceptionnel d’un enseignant. Nous connaissons tous un enseignant dévoué qu’on n’oubliera jamais et dont on parlera même à nos enfants. L’enseignement c’est un métier de passion de vocation, les nous comme ça là, ça nous a dépassé, on a fui pour venir faire l’humour jusqu’à ça nous calle au coup et on commence à bagarrer pour imposer Bae de la vraie vie. Ce n’est pas tout le monde qui a le courage de partir sur le terrain. Seul les plus forts, les plus courageux et les plus dévoués sont dans les écoles au quotidien. Force à tous les enseignants qui se donnent à fond au quotidien et vivement que vous doléances soient écoutées. De tout cœur avec vous ! » peut-on lire sur le mur d’Ulrich Takam. 



Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Cet article est apparu en premier sur https://www.lebledparle.com/fr/societe/1126207-mouvement-ots-des-artistes-camerounais-volent-au-secours-des-enseignants-en-greve

Laisser un commentaire