Abdelmalek Sellal hospitalisé au CHU Mustapha-Pacha d’Alger – Jeune Afrique

0 11

Condamné dans plusieurs affaires de corruption à une peine cumulée de 39 ans de prison, l’ancien Premier ministre a de sérieux problèmes de santé nécessitant une hospitalisation prolongée.

L’ancien Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal séjourne à l’hôpital Mustapha-Pacha d’Alger depuis trois semaines après sa contamination au variant Omicron du Covid-19.

Le mercredi 23 février, le pôle pénal économique et financier du tribunal de Sidi M’hamed (Alger) a d’ailleurs reporté au 9 mars le procès de l’affaire du groupe agroalimentaire Benamor en raison de l’absence de Abdelmalek Sellal.

Selon des informations recueillies auprès de ses proches, Abdelmalek Sellal est guéri du Covid, mais son état de santé suscite des inquiétudes. « Ses pieds sont enflés et il souffre de problèmes cardiaques », confie, sous le sceau de l’anonymat, une source qui lui a rendu récemment visite.

Avec Temmar et Chelghoum

Sellal fait l’objet d’un suivi médical du professeur Hassen Messaoudi, spécialiste en médecine interne et chef de l’unité Covid-19 à Mustapha-Pacha.

Abdelwahid Temmar, ex-ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, poursuivi dans une affaire d’« abus de fonction », de « détournement de terres de leur vocation agricole » et d’« octroi d’indus avantages » à l’époque où il était wali de Mostaganem, est hospitalisé dans la même unité.

Abdelmalek Sellal a été condamné à une peine cumulée de 39 ans de réclusion

Djamel-Eddine Chelghoum, président directeur général du groupe Amenhyd, spécialisé dans l’hydraulique, se trouve également en soins dans le même établissement. Chelghoum a été condamné en janvier à 8 ans de prison ferme dans une affaire de corruption pour laquelle Sellal a écopé d’une peine de 4 ans.

Incarcéré à la prison de Koléa, à une trentaine de kilomètres d’Alger, en compagnie de plusieurs anciens hauts responsables, l’ex-Premier ministre, aujourd’hui âgé de 73 ans, avait déjà été admis une première fois dans cet hôpital en juillet 2020 après avoir contracté le virus.

Il avait quitté le pavillon carcéral de Mustapha-Pacha le 19 juillet, après sa guérison. Son fils, Farès Sellal, purge quant à lui sa peine à la prison de Chlef, à 200 km à l’ouest d’Alger.

Premier ministre de Bouteflika à deux reprises, entre 2012 et 2017, Abdelmalek Sellal a été jugé à six reprises dans des affaires de corruption et d’abus de fonctions, et condamné à une peine cumulée de 39 ans de réclusion.

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1318893/politique/algerie-abdelmalek-sellal-hospitalise-au-chu-mustapha-pacha-dalger/

Laisser un commentaire