le Cameroun fait appel à 20 artistes pour donner de la visibilité à son stand

0 42

Pour sa première participation à la biennale de Venise, le Cameroun va ouvrir son pavillon à des artistes internationaux de nationalités diverses. On compte dans ce lot des Britanniques, des Brésiliens, des Chinois des Espagnols… Ils sont 20 au total, invités pour un dialogue culturel « à la lumière de l’histoire complexe du pays africain », comme on peut le lire dans une chronique publiée par le site artnet news.

« Le Cameroun est un pays qui s’efforce de sortir des divisions internes actuelles, où, après la fin du colonialisme, d’abord allemand, puis anglais et français. Il connaît une phase de fortes tensions, notamment entre les zones anglophones et francophones », écrivent Emmanuel Loga Mahop et Sandro Orlandi Stagl, les deux commissaires de l’exposition du Cameroun à Venise, dans un communiqué.

Cette exposition intitulée « Le temps de la chimère » a été commandée par Armand Abanda Maye, le directeur de la promotion et du développement des arts au ministère camerounais des Arts et de la culture, toujours selon le site artnet news. Qui précise toutefois que ce n’est pas le gouvernement camerounais qui finance ce projet. Les fonds viennent d’un collectif venant en aide aux crypto-artistes. Un nouveau modèle économique grâce auquel les artistes peuvent accéder aux collectionneurs sans intermédiaires via certaines plateformes dédiées. Comme le Cameroun, ce modèle arrive pour la première fois à la biennale de Venise.

Michel Ange Nga

Lire aussi :

Une exposition sur la « Route des chefferies » du Cameroun prévue du 11 avril au 22 juillet 2022 à Paris

cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/culture-et-societe/2202-8315-biennale-de-venise-le-cameroun-fait-appel-a-20-artistes-pour-donner-de-la-visibilite-a-son-stand

Laisser un commentaire