Le décès d’un élève de 15 ans continue de faire jaser à Douala

0 17

Selon le reportage diffusé par Canal 2 international, la cause du décès de l’élève Ndjadjeu Nzitcheu est partagée entre le paludisme et l’appartenance à un cercle exotérique.


Douala (c) Droits réservés

La réalité est que, Ndjadjeu Nzitcheu, élève en 4ème au lycée de PK21 à Douala est décédé le vendredi 28 janvier 2022 des suites de maladie. De quelle maladie s’agit-il réellement : celle de l’esprit ou de la chair ? Là reste la principale question au regard des témoignages qui se contredisent.

Selon un responsable du Centre médical de Nkolmbong qui a requis l’anonymat au microphone de Canal 2 international, le 27 janvier, ils ont « reçu le jeune homme dans le coma et légèrement fébrile. On a fait l’examen de palu qui est venu positif », fait-il savoir.

Cependant, une autre thèse est évoquée notamment au niveau de l’établissement, comme étant le mobile de la mort précoce du jeune garçon de 15 ans : « Quand sa camarade le touche, il lui dit,  comme je t’ai touché avec la bague, alors, je t’amène dans ma secte », déclare Esther Amougou , censeur dans ledit établissement public.

Roméo Nzitcheu, père du défunt, dit avoir été informé du décès de son enfant : « On m’a appelé un vendredi me disant que mon fils est décédé. On me fait donc constater que mon fils avait une bague magique » en forme de dragon. Plus loin, le journaliste Samuel Bayiha renseigne d’après les éléments recueillis, que c’est le 25 décembre 2021 que le surnommé Baba Ali présente pour la première fois, la « bague magique » au fils de la famille Kamta, leur voisin.

A en croire le reportage, c’est en allant jouer avec ses amis que l’adolescent a oublié son sac contenant la bague magique à Massombol, PK21. Plus tard, un autre ami du défunt viendra au lycée avec la même bague pour effrayer ses camarades. L’on apprend de la même source que la bague sera confisquée au lycée le 27 janvier et son propriétaire fera une chute pour ne plus jamais se relever car conduit à l’hôpital, il rendra l’âme le lendemain.

L’hypothèse de la sorcellerie n’étant pas exclue, d’aucuns accusent déjà le père de l’élève en classe de 4ème et son oncle de l’avoir précipité à la mort. Si le géniteur ne s’est pas prononcé sur ses chefs d’accusation, l’oncle pour sa part a juré de tous les dieux en être innocent. Il n’a non plus hésité de donner mandat à l’esprit de son neveu de venir l’éliminer dans les brefs délais au cas où il serait coupable.

Entretemps, l’affaire continue de faire grand bruit. La véritable cause de la mort de l’enfant est encore sujet à polémiques.  Les élèves sont appelés à plus de vigilance d’autant plus que l’affaire de bague magique devient récurrente dans les établissements scolaires. Il y a quelques mois, c’est le lycée bilingue de Kribi qui était à la Une.



Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Cet article est apparu en premier sur https://www.lebledparle.com/fr/bled/1126054-bague-magique-ou-paludisme-le-deces-d-un-eleve-de-15-ans-continue-de-faire-jaser-a-douala

Laisser un commentaire