A Promote 2022, Alphonse Nafack (Afriland First Bank) plaide pour la formation des jeunes dans les nouveaux métiers du numérique afin d’accélérer l’industrialisation de l’Afrique [Vidéo]

0 7

[Digital Business Africa] – La cérémonie d’ouverture officielle de la 8ème édition du salon Promote s’est tenue hier, 21 février 2022 au Palais des Congrès de Yaoundé sous le thème : « l’industrialisation de l’Afrique, une clé à l’émergence du continent ».

La cérémonie était présidée par le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, représentant le Premier ministre, Chef du Gouvernement. Il n’a pas d’ailleurs manqué de rappeler que cet événement se tient dans un contexte de « lente sortie de la crise sanitaire Covid-19 et dans un environnement de reprise globale avec comme corolaire la nécessité d’un changement de paradigme pour mieux adresser les nouveaux défis auxquels nous sommes appelés à faire face… Le Salon Promote met en vitrine les PME et entreprises qui mettent en exergue leur génie inventif…».

Le ministre a pris la parole après l’intervention de plusieurs acteurs de l’économie camerounaise. Parmi eux, Afriland First Bank, partenaire majeur de du Salon Promote 2022. La banque camerounaise était représentée et conduite par son Administrateur directeur général, Alphonse Nafack.

Pour l’ADG d’Afriland First Bank, une Afrique industrialisée à l’horizon 2050 est tout à fait possible. A condition, dit-il, de « regarder les choses en face et de s’engager à former les jeunes dans l’espoir qu’ils conçoivent et développent des services performants et des applications opérationnelles capables d’accélérer l’industrialisation en Afrique par la transformation numérique ».

Alphonse Nafack qui déplore l’inadéquation des profils en Afrique pense que la formation, la recherche universitaire et l’éducation peuvent renforcer l’innovation et la compétitivité économique de l’Afrique. « L’industrialisation de l’Afrique est un engagement de tous les acteurs. Si l’Afrique veut rester compétitive dans l’économie mondiale, elle n’a pas le choix : elle doit prendre le train en marche. Et pour y parvenir, le challenge est de former la jeunesse africaine aux nouveaux métiers à forte valeur ajoutée », estime l’ADG d’Afriland First Bank.

Parmi les métiers à forte valeur ajoutée, il cite les codeurs, les experts en intelligence artificielle, les ingénieurs cloud, les architectes cybersécurité, les coachs de robots, les chief data officers, les data scientists, les développeurs IoT, les ingénieurs en simulation numérique, les ingénieurs en fabrication additive ingénieurs en robotique, etc.

A Promote 2022, Alphonse Nafack (Afriland First Bank) plaide pour la formation des jeunes dans les nouveaux métiers du numérique afin d’accélérer l’industrialisation de l’Afrique [Vidéo]
Le Stand principal d’Afriland First Bank au hall de Promote 2022.

D’après Alphonse Nafack, ce n’est qu’à ce prix que l’Afrique à l’instar d’autres régions du monde pourra se connecter à des projets d’envergure internationale à travers des contrats de l’IT offshoring, mais aussi et surtout accélérer son industrialisation.

Pour sa part, Afriland First Bank est déjà entrée dans cette dynamique. Car, le DG rappelle que sa banque a développé́ et mis sur le marché « la plateforme SARA MONEY dont l’un des principaux atouts est d’offrir aux populations sans exclusive, la possibilité d’effectuer leurs opérations sans connexion internet, avec ou sans smartphone ».

Pierre Zumbach, le président de la Fondation Inter Progress, pour sa part a grandement remercié AFRILAND FIRST BANK, Partenaire Majeur de PROMOTE 2022. « Il se dessine depuis peu une nouvelle forme de sponsoring qui vient contribuer à élever la qualité d’une manifestation comme PROMOTE », a-t-il commenté en indiquant qu’à Promote, le relationnel est le pivot qui booste les affaires.

« Dans les débats, l’exposant rencontre sa clientèle, présente ses nouveaux produits et ses services ; par les rencontres B2B, B2C préparées d’avance ; par les apéros thématiques ; par les animations multiples et permanentes ; par la magie des vitrines des stands attirant l’œil du visiteur.  L’exposant repart de PROMOTE avec plus de notoriété, avec une moisson d’enseignements prospectifs, une clientèle élargie, en étant plus compétitif, plus cohérent et mieux armé pour exercer son métier dans la mouvance exigeante de la concurrence et du monde d’après », argumente-t-il.

Le visiteur de Promote pour sa part découvre la richesse de l’économie camerounaise, de son industrie, de son art du commerce, de son agilité dans l’emploi du numérique et de son ingéniosité dans le « made in Cameroon » qui grandit. « Ainsi le visiteur-consommateur quitte PROMOTE mieux armé », conclut Pierre Zumbach.

Par Digital Business Africa

Regarder ici la cérémonie d’ouverture du Salon Promote. Live réalisé par ICT Media STRATEGIES sur la page Facebook d‘Afriland First Bank.

Cet article est apparu en premier sur https://www.digitalbusiness.africa/a-promote-2022-alphonse-nafack-afriland-first-bank-plaide-pour-la-formation-des-jeunes-dans-les-nouveaux-metiers-du-numerique-afin-daccelerer-lindustrialisation-de-lafriq/

Laisser un commentaire