Yannick Noah et l’affaire de la vraie-fausse raquette – Jeune Afrique

0 22

Début février, la justice française a examiné un litige opposant l’ancien tennisman à un fan qui l’accuse de lui avoir vendu une banale raquette en la faisant passer pour une de celles utilisées lors de sa finale victorieuse à Roland-Garros en 1983. Des faits que Yannick Noah conteste. 

Il n’était pas présent sur place. C’est depuis sa résidence, située dans le quartier d’Étoudi à Yaoundé, que Yannick Noah a reçu de son avocat, Me William Bourdon, le compte-rendu de l’audience qui s’est déroulée le 1er février dernier, au tribunal de Versailles, en région parisienne. Au cœur de l’affaire : un passionné de tennis qui accuse l’ancienne star du tennis mondial de lui avoir cédé, lors d’une vente aux enchères organisée en 1986, une raquette supposée avoir été utilisée lors de la finale de Roland-Garros en 1983, face au Suédois Mats Wilander, alors qu’il n’en était rien.

Expertisée à Drouot

L’affaire en elle-même apparaît des années plus tard. Le plaignant, détenteur de la fameuse raquette, décide de s’en séparer en 2017 et, pour cela, fait expertiser l’article qu’il a acheté près de 3 000 euros. Las, le spécialiste de l’hôtel des ventes de Drouot lui affirme alors que cette raquette n’a jamais été utilisée par Yannick Noah lors des Internationaux de France, et donc qu’elle ne vaut pas les 8 000 euros qu’il espère en obtenir. Après plusieurs tentatives infructueuses de conciliation, l’acquéreur décide de porte plainte.

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1315327/societe/cameroun-yannick-noah-et-laffaire-de-la-vraie-fausse-raquette/

Laisser un commentaire