Thomas Sotto photographié en plein acte médical : il publie lui-même le cliché

0 13

Une magnifique initiative ! Aujourd’hui, le niveau des réserves de sang en France est en dessous du seuil de sécurité. Afin de rappeler aux internautes qu’il était important de faire des dons du sang, c’est sur les réseaux sociaux que Thomas Sotto a partagé un cliché afin de donner l’exemple. Vendredi 18 février 2022, le journaliste s’est, en effet, affichés avec un garrot au bras, en direct de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris. En légende, il a dévoilé : « Je n’aime pas me vanter. Et encore moins mettre ma tête sur les réseaux sociaux. Mais ce matin, en vingt minutes, j’ai sauvé trois vies ! Et autant vous dire que devenir un super-héros ne fait même pas mal… L’établissement français du sang est vraiment en galère… Alors foncez, donnez votre sang !« 

Une initiative saluée par les internautes qui ont été nombreux à être touchés par cette démarche. L’un d’eux a ainsi partagé : « Ma fille de seize ans combat un cancer rare et agressif depuis un an. Elle a reçu de nombreuses transfusions. Vous êtes un héros et vous participez à la bataille que mène ma guerrière de fille. Merci à vous et aux autres héros comme vous qui sauvent des vies ! » D’autres internautes ont écrit quant à eux : « Super bien de donner l’exemple et de le montrer. Je suis donneur de sang et de plaquettes depuis plus de vingt ans, mais je n’arrive pas à convaincre amis et collègues de le faire » ; « Il faut que tout le monde s’y mette ! Moi, je ne pourrais jamais, car j’ai une leucémie, mais je suis la preuve vivante que ces dons sont des dons de vies. Merci à vous les donneurs ! » ; mais aussi : « Merci, Thomas. Je souhaitais m’inscrire depuis un certain temps… Je me suis décidée en voyant votre message, à l’instant…« 

Thomas Sotto a fait un don du sang

Mardi 15 février 2022, le journaliste avait reçu sur le plateau de Télématin François Toujas, le président de l’Établissement français du sang. Inquiet, ce dernier avait assuré : « La situation est difficile… Il faut donner son sang parce qu’au bout de la chaîne, il y a des malades du cancer, des gens ayant des maladies extrêmement importantes notamment du sang. Plus de 60% des transfusions à l’hôpital sont programmées. Et puis, à côté il y a des accidents de la vie, de voiture, attentats… Pour correctement répondre aux besoins des patients, nous avons besoin de 100.000 poches. Ça veut dire que, si la situation ne s’améliorait pas, on pourrait être dans cette situation très difficile, de se dire : ‘On soigne qui d’abord ?’« 

Loading widget

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Cet article est apparu en premier sur https://www.closermag.fr/people/thomas-sotto-photographie-en-plein-acte-medical-il-publie-lui-meme-le-cliche-1513430

Laisser un commentaire