#RaceOfHope2022: Kick-off ce 19 février

0 12

La cérémonie officielle d’ouverture de la 27e Course de l’Espoir qui se déroule demain samedi au Mont Cameroun a eu lieu ce vendredi 18 février.

L’événement qui avait pour cadre le stade de Molyko à Buéa, était présidé par le Ministre des Sports et de l’Éducation physique, Narcisse Mouelle Kombi, en présence du gouverneur du Sud-Ouest, Bernard Okalia Bilaï.

L’ombre de la Can

A l’image de la Can couronnée de succès qui vient de s’achever dans notre pays, tous les orateurs intervenant pour la circonstance, ont émis le vœu que cette course qui se tient ce samedi soit tout aussi éclatante.
Pour le 2e adjoint au maire de Buéa, s’exprimant en lieu et place du maire, ce grand événement sportif a permis à la communauté internationale s’apprécier l’hospitalité et le dynamisme des populations camerounaises. De même, il a remercié les autorités de notre pays pour l’organisation de cette course qui permet aussi aux populations locales de vendre leur culture tout en montrant leur nature hospitalière.
Pour le président de la Fédération camerounaise d’athlétisme, Emmanuel Motomby Mbome, qui a demandé une minute de silence pour les victimes du stade d’Olembé, le succès de cette Can est la preuve, s’il en était besoin, que le Cameroun, à travers ses infrastructures sportives, peut accueillir une coupe du monde. Un succès que le ministre des Sports et de l’Éducation physique va qualifier à son tour de “sans précédent” dans l’histoire de la compétition. C’était avant de remercier, tous les acteurs du site de Limbé-Buéa, qui ont contribué à cet heureux aboutissement.

Sous de bons auspices

Le ministre Narcisse Mouelle Kombi a tenu à préciser que le Cameroun a pris toutes les mesures nécessaires, sur tous les plans afin de mériter la haute confiance placée en lui, épicentre de l’organisation de grands événements sportifs internationaux. Les délégations étrangères devraient alors se sentir rassurées pour cette ascension du Mont Cameroun. “Vous êtes chez vous au Cameroun, Afrique en miniature, terre d’accueil et d’hospitalité”, leur a-t-il dit.

Le deuxième adjoint au maire de Buéa ira jusqu’à implorer le “dieu de la Montagne”, “Efasa Moto”, afin qu’il protège et guide tous ceux impliqués dans cette course, avant et après l’événement. La “danse de l’éléphant”, exécutée par des groupes de danse traditionnelle, viendra traduire à sa manière, cette prière à l’esprit de la Montagne qui serait un éléphant, pour qu’il donne sa bénédiction à cette course qui est par ailleurs un moment de réjouissances populaires.

Et c’est dans une ambiance festive, soutenue par des groupes d’animation, que les participants à cette cérémonie se sont dit aurevoir, en attendant l’apothéose de ce samedi sur le “Char des dieux”.

Aline-Florence Nguini

Cet article est apparu en premier sur https://www.crtv.cm/2022/02/raceofhope2022-kick-off-ce-19-fevrier/

Laisser un commentaire