la région de l’Est est l’hôte

0 20

Pour la 5ème édition de la randonnée cycliste initiée par Christophe Guilhou, l’ambassadeur de France au Cameroun, la région de l’Est a ouvert ses portes aux différentes délégations venues des quatre coins du pays.

 

C’est dans la ville de Dimako, département du Haut-Nyong que la caravane de la randonnée cycliste 2022 de Christophe Guilhou va mettre un terme à la première journée. Pour l’accueillir, Grégoire Mvongo, le gouverneur de la région de l’Est, qui n’a pas caché sa joie de recevoir les invités de marque qui prennent part à cet évènement qui va à la découverte des villes et villages du Cameroun, à vélo.

Et pour preuve, dans son discours de bienvenue, le maire de Dimako a indiqué que : « Les populations de Dimako sont heureuses de vous accueillir sur leur sol et voient en le choix de leur ville comme chute d’étape, un signe manifeste de découverte certes, mais d’accompagnement aussi de l’éveil de Dimako. »

 

L’Est authentique

Il aura fallu un peu plus de 3h aux cyclistes confirmés et moins pour les amateurs, pour parcourir les 83km qui séparent Abong-Mbang de Dimako avec un arrêt à Doumé. Durant le trajet que l’ambassadeur a qualifié de très physique, les pelotons ont pu apprécier le paysage atypique, mais aussi les spécificités culturelles de celle que l’on appelle la « région du Soleil Levant ».

Emu, l’ambassadeur de France au Cameroun n’a pas boudé son plaisir. A Atok par exemple, il a accueilli avec beaucoup de joie, la place de notable qui lui a été faite, arborant sans complexe, la tenue traditionnelle en « Obom » qui lui a été confectionné. A Doumé, ce sont quelques pas de la danse Baka qu’il va exécuter et gouter plusieurs mets traditionnels à Dimako.

« La région de l’Est est une région exceptionnelle. Avec un accueil des habitants comme j’en ai rarement vu ailleurs. J’ai été émerveillé par la chaleur, l’hospitalité qui nous a été réservé ici. »

 

Des cadeaux en appui

En accompagnatrice à cette randonnée du diplomate français, l’Association « Les Mariannes » de l’Ambassade de France au Cameroun conduite par Corine Eteki, ont concocté plus de 800 dons pour cette première journée. Des produits de premières nécessités, des livres, des cahiers et autres victuailles pour saluer leur passage. Les bénéficiaires, les enfants démunis pour la plupart ont apprécié cette marque d’affection en chanson.

Ce 19 février, ce sont les villes de Batouri et Bertoua qui vont vibrer au rythme de l’acte 5 de la randonnée cycliste dans le cadre de sa 2ème journée.

Jeanne Ngo Nlend

Cet article est apparu en premier sur https://www.crtv.cm/2022/02/cyclotour2022-la-region-de-lest-est-lhote/

Laisser un commentaire