Comment Alassane Ouattara et Boubou Cissé auraient-ils pu être écoutés ? – Jeune Afrique

0 13

Diffusé via la messagerie WhatsApp, l’enregistrement téléphonique attribué au président ivoirien et à l’ex-Premier ministre malien est en cours d’authentification par la justice malienne.

C’est la conversation dont tout le monde parle. Diffusé le 11 février, l’enregistrement audio de près de cinq minutes présenté comme une conversation téléphonique entre le chef de l’État ivoirien, Alassane Ouattara, et le Malien Boubou Cissé, qui fut Premier ministre sous Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), n’a pas encore été authentifié, mais il a déjà tout d’une affaire d’État.

La justice malienne s’en est saisie et a annoncé que l’enregistrement, dans lequel on entend deux hommes commenter le situation politique du Mali en des termes parfois très directs, était en cours d’authentification. Contacté par Jeune Afrique, l’entourage de Boubou Cissé et le service de communication de la présidence ivoirienne se sont refusés à tout commentaire, ne souhaitant ni confirmer ni réfuter son authenticité.

Interrogé par RFI et France 24 sur l’authenticité de cette conversation, Alassane Ouattara a préféré botter en touche. « Il faudrait me la faire écouter, comme ça je pourrai vous le dire. Je ne suis pas un adepte des réseaux sociaux. Je parle à tout le monde. À Boubou Cissé, à Boubèye Maïga, à Assimi Goïta. Les autorités maliennes savent que j’ai la plus grande considération pour elles… Les nouvelles technologies peuvent faire beaucoup de choses », a-t-il répondu.

Pas d’application sécurisée

En attendant que la justice démêle le vrai du faux, plusieurs questions se posent : cette supposée conversation, qui aurait eu lieu peu avant le sommet de la Cédéao du 3 février, a-t-elle été enregistrée par l’un des deux interlocuteurs ? S’agit-il d’une écoute téléphonique ? Si c’est le cas, qui d’Alassane Ouattara ou de Boubou Cissé était visé ? Et par qui ?

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1313032/politique/comment-alassane-ouattara-et-boubou-cisse-auraient-ils-pu-etre-ecoutes/

Laisser un commentaire