Pulisic: Pression pour « sauver » trop l’USMNT

0 16

Christian Pulišić a déclaré qu’il se mettait trop de pression pour tenter de « sauver » États-Unis équipe nationale masculine de football alors qu’il essaie d’être à la hauteur des « normes élevées » que d’autres lui ont fixées dans sa carrière.

Dans une interview exclusive avec ESPN, le joueur de 23 ans a révélé les difficultés qu’il a rencontrées pour remplir l’étiquette « Captain America » ​​qui lui a été donnée depuis qu’il a fait irruption sur la scène à l’adolescence avec Borussia Dortmund.

Diffusez ESPN FC Daily sur ESPN + (États-Unis uniquement)
– Vous n’avez pas ESPN ? Accéder immédiatement

« Parfois, c’est difficile », a-t-il déclaré. « Je n’ai pas encore complètement appris. Surtout en revenant aux États-Unis, parfois je me mets trop de pression sur le fait que je dois faire quelque chose de spécial où je dois juste jouer du mieux que je peux, faire ce que je peux faire et j’espère que les gens reconnaître cela.

« Il s’agit simplement de jouer mon jeu, de le faire au mieux de mes capacités et de ne pas se soucier de ce que disent les sources extérieures, car ce n’est pas ce qui compte vraiment. »

Pulisic a eu du mal à avoir un impact lors des deux premiers matches de qualification pour la Coupe du monde de la trêve internationale du mois dernier alors que le Battement américain Le Salvador et perdu à Canadamais le Chelsea l’ailier a marqué quelques instants après son entrée en jeu en tant que remplaçant en seconde période dans un Victoire 3-0 Honduras.

« Par exemple, lors des derniers matchs de l’équipe nationale, le premier couple que j’aborde en pensant: » Je dois surperformer et faire quelque chose pour sauver l’équipe « , mais ce n’est pas nécessaire car nous avons une équipe très forte, « , a déclaré Pulisic, qui a fait ses débuts aux États-Unis en mars 2016 et compte 45 sélections.

« Je pense que parfois j’y réfléchissais trop et j’essayais d’être trop bon d’une manière qui n’est pas nécessaire. Je n’ai pas besoin de trop compliquer les choses. »

Lorsqu’on lui a demandé si cela signifiait qu’il n’avait pas à essayer d’être « Captain America » ​​tout le temps, Pulisic a ajouté: « Non. Cela a été beaucoup [to live up to]. Surtout aux États-Unis, je pense que j’ai des normes assez élevées que les gens me fixent, et cela peut parfois être difficile. »

Cet article est apparu en premier (en Anglais) sur http://espn.com/soccer/united-states-usa/story/4591097/christian-pulisic-i-put-too-much-pressure-on-myself-to-save-usmnt

Laisser un commentaire