Le Cameroun à la recherche des subventions pour la sauvegarde du patrimoine culturel

0 47

Dans un communiqué publié cette semaine, le ministère des Arts et de la Culture (Minac) invite les ONG, les promoteurs de musées, les administrations ou institutions similaires et les promoteurs culturels à postuler au concours de subventions du Fonds des ambassadeurs des États-Unis pour la préservation du patrimoine culturel pour l’année 2022 (AFCP). 

Ledit fonds soutient des projets visant à préserver un large éventail de patrimoine culturel dans le monde entier. Il s’agit notamment de bâtiments historiques, de sites archéologiques, de peintures, de manuscrits, de langues indigènes et d’autres formes d’expression culturelle traditionnelle.

 Au Cameroun, ce fonds a déjà soutenu six projets dans quatre régions du pays depuis sa création en 2001. Ce, pour un investissement direct total de plus de 250 millions de francs CFA, indique le Minac.

Cet appel à projets intervient alors que plusieurs dossiers camerounais ont été inscrits pour inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Le site de déportation des esclaves de Bimbia dans le Sud-Ouest, les chutes de la Lobé dans le Sud ou encore le festival Nguon à l’Ouest sont ainsi en attente de reconnaissance. 

P.N.N

Lire aussi :

Comment la vulgarisation du Nguon peut aider à son inscription au patrimoine culturel de l’humanité

Patrimoine de l’humanité : le Nguon en quête de reconnaissance mondiale

Après un échec en 2017, le Cameroun veut à nouveau présenter Bimbia pour inscription au patrimoine mondial

cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/culture-et-societe/1002-8237-le-cameroun-a-la-recherche-des-subventions-pour-la-sauvegarde-du-patrimoine-culturel

Laisser un commentaire