Macky Sall et ses alliés à l’heure de l’autocritique – Jeune Afrique

0 24

Après les revers des élections locales, la majorité tente de se remobiliser avant les législatives du 31 juillet. Certains responsables politiques risquent fort d’y laisser des plumes.

C’est un répit bienvenu, une bouffée d’oxygène dans un environnement morose. Depuis le soir du 6 février, Macky Sall profite allègrement de la liesse née de la victoire de l’équipe sénégalaise à la Coupe d’Afrique des nations. Deux jours plus tard, les Lions de la Teranga ont été reçus au palais présidentiel avec honneurs et félicitations, après avoir été accueillis en héros dans la capitale. De quoi faire oublier, pour un moment du moins, certains échecs cuisants.

Car si la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY) a remporté pas moins de 438 communes sur 553 lors des scrutins locaux du 23 janvier, elle a échoué à s’imposer dans certaines des villes les plus importantes, tant pour leur valeur électorale que symbolique. Dakar, Thiès, Kaolack, Diourbel ou encore Ziguinchor ont ainsi résisté au pouvoir, en dépit des efforts colossaux déployés par la majorité et de l’implication personnelle du chef de l’État.

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1309344/politique/senegal-macky-sall-et-ses-allies-a-lheure-de-lautocritique/

Laisser un commentaire