Le Parquet militaire requiert 30 ans de prison contre Blaise Compaoré

0 22

Le procès sur l’assassinat du révolutionnaire Thomas Sankara a repris le mardi 8 février 2022 au Parquet militaire d’Ouagadougou.

Blaise Compaoré, ancien président du Burkina-Faso – DR

30 ans de prison ferme ont été requis par le parquet militaire contre l’ancien président Blaise Compaoré, dans l’affaire de l’assassinat du capitaine Thomas Sankara.

Plusieurs peines d’emprisonnement ferme allant de trois à vingt ans ont également été requises contre cinq accusés, et une de onze ans avec sursis ; en plus de l’acquittement de trois accusés « pour faits non constitués », et de deux autres pour « prescription ».

Exilé en Côte d’Ivoire depuis sa chute du pouvoir en 2014, M. Compaoré est accusé d’être le principal commanditaire du coup d’Etat du 15 octobre 1987 qui a abouti au meurtre de son prédécesseur et de 12 de ses compagnons.

La prochaine phase du procès qui a repris le 2 février dernier, après avoir été suspendu, accordera la parole aux avocats de la défense.

Le procès sur l’assassinat de Thomas Sankara intervient dans un contexte où c’est la junte militaire qui est au pouvoir, après le coup d’Etat contre le président élu, Roch Marc Christian Kaboré, il y a quelques jours.


Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Cet article est apparu en premier sur https://www.lebledparle.com/fr/international/1125858-assassinat-de-thomas-sankara-le-parquet-militaire-requiert-30-ans-de-prison-contre-blaise-compaore

Laisser un commentaire