Deux des compagnies aériennes américaines les plus détestées fusionneront

0 11

Presque immédiatement après l’annonce lundi matin de la fusion de 6,6 milliards de dollars entre les compagnies aériennes Frontier-Spirit, les gens se sont tournés vers les médias sociaux pour se lancer les deux transporteurs à bas prix. Bien que cela ne soit pas vraiment une surprise, puisque les deux compagnies aériennes ont le les pires notes de satisfaction client dans l’industrie, selon l’indice américain de satisfaction des consommateurs. « Pendant que vous vous moquez tous de la fusion de Frontier Spirit, je viens de réserver un vol à 17 $ pour Cancun avec un siège sur l’aile », un utilisateur de Twitter a grondé.

Et l’empilement a continué. « Je viens de réserver une place entre les pilotes, » a plaisanté un autre utilisateur. Pendant ce temps, les plaisanteries continuent d’arriver: « Et 200 $ supplémentaires de frais, par trajet, pour votre valise et votre bagage à main ? » Et: « Bizarre qu’ils considèrent que vos reins continuent. » Les plaintes auxquelles les deux compagnies aériennes sont confrontées, quant à elles, incluent tout, des clients se sentant mal à l’aise par les transporteurs (puisque ceux-ci sont les compagnies aériennes budget, ils doivent compenser l’argent qu’ils renoncent aux billets bon marché d’une autre manière) à l’expérience de vol globale souvent médiocre. Et comme si tout cela ne suffisait pas ?

Fusion Frontier-Spirit

Lundi matin également, Frontier a choisi le pire moment pour avoir un snafu opérationnel temporaire. Selon une porte-parole, Frontier a passé lundi à travailler pour rétablir rapidement les opérations après qu’un « problème technologique » ait entraîné une vague de retards et d’annulations de vols.

Par le FAA? Tous les vols Frontier à un moment donné lundi ont été cloués au sol à travers les États-Unis.

« Nous sommes ravis de nous associer à Frontier pour démocratiser davantage le transport aérien », a déclaré le président et chef de la direction de Spirit, Ted Christie. dit dans un communiqué.

« Cette transaction est centrée sur la création d’un concurrent agressif à tarifs ultra-bas pour encore mieux servir nos clients, élargir les opportunités de carrière pour les membres de notre équipe et augmenter la pression concurrentielle, ce qui se traduit par des tarifs plus conviviaux pour le public voyageur. »

Le combo créera la cinquième plus grande compagnie aérienne américaine, mais de nombreux détails ne sont toujours pas clairs. Comme la marque d’entreprise sous laquelle la compagnie aérienne volera. Et qui le dirigera.

Vols pas chers

Les avions de Spirit Airlines sont présentés à l’aéroport international d’Orlando. Source de l’image : ZUMAPRESS.com/MEGA

Parmi les avantages de la fusion vantés par les deux compagnies aériennes :

  • 1 milliard de dollars d’économies annuelles pour les consommateurs.
  • Plus de 1 000 vols quotidiens vers plus de 145 destinations dans 19 pays.
  • Une augmentation de l’accès aux vols bon marché. Ce qui se fera « en ajoutant de nouvelles routes vers les communautés mal desservies à travers les États-Unis, l’Amérique latine et les Caraïbes ».
  • Et élargi les offres de fidélisation et d’adhésion, entre autres avantages.

« Ensemble, Frontier et Spirit seront la compagnie aérienne la plus verte d’Amérique et offriront plus de tarifs ultra-bas à plus de personnes dans plus d’endroits », a déclaré le président et chef de la direction de Frontier, Barry Biffle.

Pendant ce temps, les bilans des deux compagnies aériennes fournissent un peu plus de contexte sur l’élan d’une fusion. Spirit Airlines, par exemple, a signalé lundi une perte de 440,6 millions de dollars pour l’année 2021. Alors que la perte de Frontier au cours de la même période a totalisé 299 millions de dollars.

Les vols bon marché sont au cœur, bien sûr, des modèles commerciaux des deux compagnies aériennes. Pendant ce temps, la fusion attend l’approbation réglementaire, mais rien ne garantit que l’approbation sera une chose sûre.

Cet article est apparu en premier (en Anglais) sur https://bgr.com/business/two-of-the-most-hated-us-airlines-are-planning-to-merge/

Laisser un commentaire