le récit de la disgrâce de François Beya, le « monsieur sécurité » de Félix Tshisekedi – Jeune Afrique

0 43

Très peu d’informations ont filtré sur l’audition du conseiller du président par les services de renseignements. Voici les premiers détails d’une affaire qui a perturbé l’agenda de Félix Tshisekedi au sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba.

François Beya a passé sa deuxième nuit dans les locaux de l’Agence nationale de renseignements (ANR). Selon nos informations, « Fantomas » s’est dit surpris par ce qu’il estime être une « humiliation ». Au cours de leurs discussions, il n’a d’ailleurs cessé de rappeler à l’administrateur général de l’ANR, Jean-Hervé Mbelu Biosha, qu’il aurait pu employer d’autres méthodes. Ce dernier rend directement compte à Félix Tshisekedi. Une « commission sécurité intérieure et extérieure » va être constituée pour gérer son dossier.

Le conseiller spécial en matière de sécurité du président a été arrêté chez lui le 5 février, aux alentours de 13 heures. Les éléments de l’ANR qui ont mené cette opération, dirigée par Mbelu, ont forcé l’entrée de son domicile alors qu’il se trouvait dans sa salle de bains. Il a tout juste eu le temps de demander à s’habiller.

Enquête en cours

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1309083/politique/rdc-le-recit-de-la-disgrace-de-francois-beya-le-monsieur-securite-de-felix-tshisekedi/

Laisser un commentaire