Accusé d’avoir assassiné un jeune garçon, le Lamido de Garoua donne sa version des faits

0 25

En réaction aux nombreuses dénonciations dans les réseaux sociaux au sujet de la mort du jeune garçon qui serait mort torturé dans le Lamidat de Garoua, le Lamido Ibrahim Elrachidini explique les faits.


Lamidat de Garoua (c) Droits réservés

Dans un communiqué publié le 3 février 2021, l’autorité tradition explique que le jeune a été conduit sur demande expresse de sa mère car « elle et de nombreux membres de sa famille présents attestaient que ce dernier était sous l’emprise des psychotiques voulant attenter à la vie de sa maman ».

Il sera donc conduit par la garde au Lamidat dans une des chambres d’accueil ou il a été interné sous bonne surveillance avec une alimentation normale. Remis de l’état dans lequel Youssouf se trouvait, peu après son bain, vers 17h, « il a été pris de vomissements dû à la désintoxication qui avait commencé à la veille. Mais malheureusement, pendant que les dispositions sont prises pour l’emmener à l’hôpital, il rendra l’âme », peut-on lire.

« Le certificat de genre de mort établi par les autorités compétentes fera état de ce que la cause du décès est un arrêt cardiaque. La mère du garçon et sœur ainée du Lamido sera immédiatement saisie pour la triste nouvelle. C’est ainsi que le corps du jeune Ali, après la prière de 18h sera soumis au lavage mortuaire puis transféré à Laindé où réside sa maman. Le lendemain matin à 8h30 il est inhumé dans les rites islamiques avec une forte mobilisation de la communauté », apprend-on dans le communiqué.



Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Cet article est apparu en premier sur https://www.lebledparle.com/fr/societe/1125767-accuse-d-avoir-assassine-un-jeune-garcon-le-lamido-de-garoua-donne-sa-version-des-faits

Laisser un commentaire