Les Lions Indomptables signent une remontada pour arracher la 3e place. – Parlons Foot 237

0 31

Folle soirée à Yaoundé. Menés 3-0 par une équipe du Burkina Faso efficace, le Cameroun a renversé la vapeur pour finalement arracher le nul en toute fin de match et décroché la place sur le podium (3-3, T.A.B 3-5). Auteur d’un doublé, Vincent Aboubakar est le grand artisan de cette remontada qui permet aux Lions Indomptables d’aller à la séance de tirs aux buts pour s’imposer.

DES BURKINABE A QUI TOUT RÉUSSIT

Car les Etalons ont fait preuve d’un réalisme insolent. D’abord sur l’ouverture du score de Steeve Yago, juste après une double occasion dangereuse du milieu adverse Jean Onana (18e, 22e). Servi au second poteau par Issa Kaboré, le latéral score d’un tacle difficile à réaliser (1-0, 24e).

Puis, peu avant la pause, sur un nouveau centre tendu de Kaboré, le pourtant réputé fiable André Onana marque contre son camp. Le gardien essaie de se saisir du ballon mais le laisse rebondir contre sa poitrine avant qu’il ne franchisse la ligne (2-0, 43e). À la 49e minute, sur un centre bien travaillé de Bertrand Traoré, Djibril Ouattara reprend le ballon d’une tête plongeante : 3-0.

CONCEICAO, LE TOUT POUR LA GAGNE

Avant ce troisième but, Antonio Conceiçao avait déjà effectué des réajustements. Les entrées conjointes du meilleur buteur de la compétition, Vincent Aboubakar, ainsi que Moumi Ngamaleu (46e) et Karl Toko Ekambi confirment la volonté du technicien portugais de se jeter totalement à l’offensive.

Le Cameroun repartait à l’attaque et allait logiquement être récompensé par l’intermédiaire de Bahoken profitant d’un cafouillage dans le cœur de la surface burkinabaise (3-1, 71e).

A la 85e minute, Aboubakar inscrit son septième but dans cette compétition en reprenant de la tête, un corner : 3-2. Les spectateurs se mettent à vibrer. Ils explosent de joie lorsqu’à la 87e minute, Aboubakar profite d’une mauvaise sortie du gardien Farid Ouédraogo, qui percute Soumaila Ouattara, pour égaliser de près : 3-3.

Après huit minutes de temps additionnel, les deux formations allaient se départager aux tirs au but ! A ce jeu-là, c’est finalement le Cameroun qui sortait vainqueur grâce à une dernière tentative transformée par Oyongo. Une victoire arrachée validant une troisième place au terme d’un scénario de dingue qui permet aux Lions Indomptables de terminer cette CAN sur une note positive.

 

Raphaël Manyaka 

12

Cet article est apparu en premier sur http://parlonsfoot237.com/2022/02/06/les-lions-indomptables-signent-une-remontada-pour-arracher-la-3e-place/

Laisser un commentaire