Foot OM – Nice-OM : Le patron de Nice a failli démissionner – FOOT 01

0 16

Hasard du tirage au sort, l’OM se déplacera mercredi prochain à Nice en Coupe de France. Une affiche qui avait déclenché le premier gros incident dans les tribunes l’été dernier, l’occasion pour Jean-Pierre Rivère de revenir sur cette sale soirée.

Le 22 août 2021, la réception de l’OM à l’Allianz Riviera avait été le premier d’une grosse série d’incidents en Ligue 1. Ce soir-là, des joueurs marseillais avaient été la cible de supporters niçois, qui après avoir jeté différents objets, sont finalement entrés sur la pelouse, provoquant un chaos total. Dans la foulée de ces incidents inadmissibles, le président de l’OGC Nice avait tenté de justifier l’injustifiable. « C’est une déception que le match se termine comme ça. Les choses sont assez claires. On a eu des jets de bouteilles d’eau, malheureusement, et ce qui a mis le feu aux poudres, c’est la réaction des joueurs marseillais qui ont renvoyé les bouteilles dans la tribune. Ensuite, la sécurité de Marseille n’a pas à intervenir sur le terrain et à frapper nos joueurs (…) Je n’ai pas très bien compris la décision de nos confrères marseillais de ne pas reprendre », avait notamment expliqué Jean-Pierre Rivère en direct sur Prime Video, qui diffusait là un de ses premiers matchs du dimanche soir.

Le président de Nice plaide coupable

Six mois plus tard, et alors que les deux clubs vont se retrouver dans un stade niçois qui sera comble, le patron du Gym admet avoir pensé à démissionner après les incidents du match contre l’OM, avouant avoir bugué dans sa communication. « A aucun moment, on a pu imaginer qu’il allait se passer ce scénario-là. Et c’est peut-être le début d’une erreur. Puis la soirée s’éternise et on me demande d’aller en conférence de presse. Je n’ai pas du tout envie d’y aller, je n’ai aucun recul sur les évènements. Mais j’y vais, parce qu’en tant que dirigeant d’une entreprise, on règle nos problèmes en interne, mais en externe, il n’y a qu’un responsable, et en l’occurrence c’est moi. Alors je le fais, très maladroitement, mais je le fais. Après le lendemain, vous convoquez tout le monde, et vous essayez de comprendre ce qu’il s’est passé réellement. Et là je me rends compte qu’on a eu des défaillances, qu’on aurait pu gérer les choses différemment. Et je vois des images que je n’avais pas vues. Là tout s’effondre. 48 heures après ces évènements, je vous jure que je me pose la question de savoir si je reste ou pas dans le football. Je ne peux pas me reconnaître là-dedans. Après quand le navire coule, on ne saute pas », a expliqué Jean-Pierre Rivère dans un entretien accordé à Canal+.

Cet article est apparu en premier sur https://www.foot01.com/equipe/marseille/nice-om-le-patron-de-nice-a-failli-demissionner-397039

Laisser un commentaire