CAN 2021: Comme en 1972, le Cameroun s’arrête aux portes de la finale.

0 4

Les Pharaons disputeront la finale de la CAN face au Sénégal. Au bout du suspense, les hommes de Carlos Queiroz l’ont emporté aux tirs au but (3-1) face à des Lions Indomptables qui ont totalement raté leur séance. Le résumé du match.

LE CAMEROUN EST PASSÉ TOUT PRÈS EN PREMIÈRE PÉRIODE

Dans l’ambiance exceptionnelle du stade d’Olembé de Yaoundé, les Lions indomptables ont d’abord monopolisé le ballon, avant de se créer une première énorme occasion sur corner, avec une tête de Michael Ngadeu qui a atterri sur la barre transversale de Gabaski (18e).

Comme en quarts de finale, le portier des Pharaons a semblé souffrir des adducteurs, mais s’est imposé des poings face à Vincent Aboubakar (24e), avant de capter une reprise mal ajustée de Karl Toko Ekambi (32e).

Fidèles à leurs principes, les Égyptiens ont joué dur avec un premier carton jaune adressé à Omar Kamal (37e), et quelques situations en contre-attaque mal exploitées. Ils ne semblent pour l’instant pas souffrir des deux rencontres consécutives à 120 minutes de jeu.

9E FINALE POUR LES PHARAONS ÉGYPTIENS DE SALAH

Alors que la forte chaleur de Yaoundé pénalisait les deux équipes au fur et à mesure de la rencontre, la qualité technique de cet affrontement en a souffert. Seuls Toko Ekambi (68e), Samuel Oum Gouet, d’un supersonique tir du droit dévié par la transverale (70e), et Salah (100e) ont réussi à se montrer offensifs après le repos. Et ce sont les tirs aux buts qui ont décidé du dénouement de la rencontre : les Pharaons (Zizo, Abdel Monem et Lasheen) ont tous inscrits les leurs, Harold Moukoudi, James Léa-Siliki et Clinton Njie (dont le plat du pied droit, sur le tir au but décisif, a été particulièrement mal titré) ont raté leurs tentatives.

Comme en 1972, le Cameroun échoue aux portes de la finale de la CAN qu’il organise. Au contraire des Pharaons égyptiens qui vont disputer dimanche leur 9e finale de Coupe d’Afrique et pouvoir viser un 8e titre, nouveau record absolu à aller chercher. L’affrontement entre les Lions de la Teranga de Sadio Mané et les Pharaons de Mohamed Salah, coéquipiers du quotidien à Liverpool, promet déjà beaucoup.

Raphaël Manyaka

767

Cet article est apparu en premier sur http://parlonsfoot237.com/2022/02/04/can-2021-comme-en-1972-le-cameroun-sarrete-aux-portes-de-la-finale/

Laisser un commentaire