La sortie sévèrement critiquée d’Issa Tchriroma Bakary

0 14

Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle milite pour l’orientation des jeunes camerounais vers des filières qui leur ouvrent plus facilement le chemin de travail.


Issa Tchiroma Bakary (c) Droits réservés

Le lundi 31 janvier 2021 à l’occasion de la levée de riedeau d’un forum sur l’emploi à Douala, Issa Tchiroma Bakary, Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle a surpris l’assistance en faisant une déclaration choc sur l’orientation scolaire au 237 (Cameroun).

« Vous envoyez vos enfants dans des facultés qui forment pour des gens qui ne travailleront jamais. Vous envoyez les enfants dans la faculté d’histoire-Géo, je n’ai rien contre. Mais si vous envoyez vos enfants ils vont vous rapporter une maîtrise en Histoire-Géo ou en lettres grecques ou modernes, ils viendront avec ces diplômes là et ils ne travailleront jamais », a-t-il lancé à l’assistance.

Une vague de critiques

Selon Mamadou Mota, la sortie de l’ancien Mincom est simplement maladroite tant elle appelle à la fermeture des facultés d’histoire et de géographie. « Tchiroma appelle à la fermeture de la faculté d’histoire et de géographie.   Ce spécialiste du Mali et de la création de plus de 500 mille emplois par an, donne les nouvelles orientations aux Camerounais et parle à leurs rejetons.  Selon lui, la seule école qui donne un métier est celle qui forme à démonter les roues d’un train à vapeur. Pays de 7 ans. Quand tu critiques c’est 7 ans. Qui tu es bêtisier du régime tu manges 7 ans », dénonce, le vice-président du Mrc.  Comme Mota, d’autres voix se sont levées pour dénoncer ces déclarations D’après Pierre Nka, le discours d’Issa Tchiroma est paradoxal car lui-même avait affirmé précédemment qu’il aurait aimé étudie le droit.



Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Cet article est apparu en premier sur https://www.lebledparle.com/fr/societe/1125706-issa-tchriroma-bakary

Laisser un commentaire