Téné Birahima, l’autre Ouattara  – Jeune Afrique

0 31

Discret mais incontournable, le frère cadet du président est sorti de l’ombre depuis sa nomination comme ministre de la Défense, en mars 2021. Certains voient en lui un potentiel successeur de son frère. Ce que nient les intéressés…

Ils étaient plusieurs centaines, massés dans des gradins décatis. Certains portaient des tee-shirts à l’effigie du héros du jour. D’autres, des écharpes lui disant « merci ». Ce 30 décembre 2021, le petit stade municipal de Ouangolodougou avait fait le plein pour célébrer les « actions de développement » menées dans le Tchologo par le fils du pays : pas Alassane Ouattara mais son frère cadet, Téné Birahima.

Pendant longtemps, cet homme de 67 ans surnommé « Photocopie » pour sa ressemblance physique troublante avec son aîné, a préféré rester dans l’ombre du président plutôt que de s’afficher dans de tels meetings. Rares sont les Ivoiriens à pouvoir prétendre connaître cet homme réservé, qui n’expose jamais sa vie privée – il a une femme et une fille adoptive. Mais le destin l’a poussé dans la lumière après les décès, survenus à quelques mois d’intervalle, du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly puis de son successeur, Hamed Bakayoko.

Le double du président

En mars 2021, après le décès d’Hamed Bakayoko, Téné Birahima Ouattara est nommé au poste de ministre de la Défense, avec rang de ministre d’État. Figurant désormais en troisième position dans l’ordre protocolaire du gouvernement, l’homme, qui était jusque-là habitué à œuvrer en coulisses, se retrouve propulsé sur le devant de la scène.

« Il aurait préféré rester là où il était, mais on ne fait pas toujours ce que l’on veut, souffle un de ses intimes. Il s’est fixé comme devoir de toujours soutenir le président. Son frère a dû faire des sacrifices, il en fait donc aussi. »

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1292589/politique/cote-divoire-tene-birahima-lautre-ouattara/

Laisser un commentaire