Forêt ou énergie ? Kinshasa choisit les deux – Jeune Afrique

0 30

Création d’une filière industrielle de batteries, investissements « verts » des miniers, décarbonation… La RD Congo veut être un acteur clé de la transition écologique et énergétique. Quels sont ses arguments et ses moyens ?

Comment la RDC aborde-t-elle la transition écologique et énergétique ? Quelle est sa stratégie ? Quelles actions ont été engagées ? Sur le plan politique comme sur le plan économique, le pays des métaux clés de la décarbonation avance, mais à petits pas. En novembre dernier, Félix Tshisekedi est allé à la Conférence des Nations unies sur le changement climatique (COP26), à Glasgow, avec un document au titre choc qui présentait la RDC comme le « pays solution au changement climatique ». Toutefois l’approche visait essentiellement l’atténuation des effets climatiques par la préservation de la forêt et le développement de l’énergie propre.

« Si nous devons préserver nos forêts et limiter la déforestation pour faire face au changement climatique, il faut trouver une alternative au bois-énergie par l’électrification propre », insiste Marie-Pascale Malanda, coordonnatrice de l’Agence congolaise de la transition écologique et du développement durable (Actedd), créée en février 2020. Forêt et énergie sont ainsi mises en balance.

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1279211/economie/rdc-foret-ou-energie-kinshasa-choisit-les-deux/

Laisser un commentaire