RDC : résurgence du M23, le Rwanda accusé d'être derrière les rebelles, réaction de Paul kagame – Vidéo

0 41



RDC : résurgence du M23, le Rwanda accusé d’être derrière les rebelles, réaction de Paul kagame

Dans une interview accordée à Jeune Afrique le 20 janvier, le président Paul Kagame a répondu aux questions nottament sur le prochain sommet Union Européenne – Union Africaine, coups d’états en Afrique ou encore sur la situation sécuritaire. Au sujet de la présence des éléments du M23 sur le territoire rwandais, le président Kagame indiqué qu’ils étaient désarmés et mis dans un camp sous surveillance et que le Rwanda a demandé aux autorités congolaises de les reprendre.
Pour lui, dire que les rebelles du M23 sont associés au Rwanda est un non-sens.
La résurgence du M23 dans le Rutchuru au Nord-Kivu suscite des réactions de partout.
Certaines sources militaires estiment que le but du M23 est de faire « monter les enchères » pour obtenir de nouvelles discutions avec le gouvernement.
Depuis octobre dernier ce mouvement attaque des positions de l’armée. Dans les derniers affrontements plusieurs pertes en vie humaine sont signalées par des sources locales de part et d’autre.

La société civile de la RDC a régi face à la résurgence des attaques du M23. Thomas d’Aquin muiti, son porte-parole accuse le Rwanda d’être dernière le M23.

Le président du Rwanda pense que la RDC doit décider de quelle manière elle veut gérer cette affaire. Il affirme que Certains proches des rebelles du M23 sont au gouvernement, à Kinshasa, ou vivent en RDC.
À lui d’enchaîner, D’ailleurs, les autorités congolaises reconnaissent elles-mêmes que les éléments du M23 devraient être chez elles.

Laisser un commentaire