De Stanford à Yassir, la trajectoire californienne de l’Algérien Noureddine Tayebi – Jeune Afrique

0 27

Proche de la fine fleur du capital-risque américain, l’ambitieux patron veut faire de Yassir une entreprise bien plus sophistiquée qu’un simple service de VTC et de livraison à domicile. Portrait d’un homme pressé de la Silicon Valley qui n’a pas oublié ses racines.

Bordées de pins, de forêts de genévriers ou encore de steppes à armoises, aux falaises surplombant de grandes plages sauvages baignées de soleil, par certains endroits, les côtes californiennes peuvent rappeler celles du pourtour méditerranéen, où Noureddine Tayebi a grandi.

C’est ici, dans l’emblématique Silicon Valley que le gamin d’Alger, né en 1977, a choisi de poser ses valises à la fin des années 2000. Et c’est d’ici qu’il pilote Yassir, une entreprise de véhicules de transport avec chauffeur (VTC) et de livraison fondée en 2017 et qui revendique trois millions d’utilisateurs actifs. Déjà active dans trois pays d’Afrique du Nord, l’ambition de cette jeune pousse boostée par des fonds issus du monde entier, va pourtant bien au-delà de ces services.

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1297701/economie/de-stanford-a-yassir-la-trajectoire-californienne-de-lalgerien-noureddine-tayebi/

Laisser un commentaire