pourquoi Air France ne relance pas ses vols vers Bamako – Jeune Afrique

0 32

Afin de continuer à desservir le Mali, où elle ne souhaite pas que ses équipages passent la nuit, la compagnie française avait imaginé les envoyer en Mauritanie… mais cette possibilité a été écartée. Explications.

Conséquence de la décision des chefs d’État de la Cedeao, le 9 janvier, de fermer leurs frontières avec le Mali, Air France a suspendu dès le lendemain sa ligne à destination de Bamako. Jusqu’ici, ses 14 vols hebdomadaires atterrissaient dans la capitale malienne mais finissaient leur trajet à Banjul ou à Monrovia, afin que les équipages de la compagnie puissent y dormir.

En effet, son personnel naviguant ne passe plus la nuit au Mali depuis la prise d’otages de novembre 2015, lorsque douze d’entre eux ont dû être exfiltrés du Radisson Blu de Bamako. En coulisses, Air France a donc essayé de trouver un autre point de chute pour son équipage, hors des pays de la communauté économique ouest-africaine.

L’option Nouakchott

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1301239/politique/mali-pourquoi-air-france-ne-relance-pas-ses-vols-vers-bamako/

Laisser un commentaire