Affaire Jean-Jacques Bourdin : Anne Nivat très agacée par la manœuvre de Valérie Pécresse

0 30

Elle est d’accord, mais… Accusé de tentative d’agression sexuelle par une ancienne journaliste de RMC, Jean-Jacques Bourdin est aujourd’hui dans le viseur de la justice, et fait l’objet d’une enquête ouverte par le parquet de Paris pour des soupçons d’agression sexuelle. S’il nie fermement les faits, le journaliste a fait face mardi 18 janvier à Valérie Pécresse, qui a demandé lors de son passage sur BFMTV à s‘exprimer sur l’affaire pour défendre sa position sur les violences faites aux femmes. Une manœuvre acceptée par Jean-Jacques Bourdin, qui en a profité pour clamer son innocence, mais moins bien perçue par sa femme, Anne Nivat.

Invitée de l’émission C à vous, mercredi 19 janvier, la journaliste actuellement en pleine promotion pour son nouveau livre a été interrogée sur cette affaire par Anne-Elisabeth Lemoine, et plus particulièrement, le face-à-face avec Valérie Pécresse. Si elle suit cette dernière sur son côté « franc », sa lutte contre les violences faites aux femmes, ainsi que sa position sur la présomption d’innocence, la journaliste « réprouve l’instrumentalisation immédiate, politique, et l’exercice de communication«  exercé là par la candidate LR à l’élection présidentielle. « C’est de la comm parce que ce sont des éléments de langage », a-t-elle ainsi ajouté.

Anne Nivat agacée d’être ramenée à son statut de « femme de »

Si elle s’est montrée agacée d’être interrogée sur le fond de l’affaire qui touche son mari, Anne Nivat n’a cependant pas manqué de tacler Valérie Pécresse, dont elle dénonce la venue malgré les accusations qui visent Jean-Jacques Bourdin. « Parce qu’ils viennent tous. Pourquoi ? Parce que ça fait de l’audience, parce qu’ils savent quelles sont les audiences, parce qu’ils ont besoin des journalistes, comme les journalistes ont besoin d’eux », a-t-elle précisé, avant de balayer la suite des questions sur le sujet. « Le parquet de Paris va travailler. (…) La justice va faire son travail et ne me ramenez pas uniquement à être la femme de Jean-Jacques Bourdin car c’est ce que vous êtes en train de faire depuis quelques minutes », a-t-elle fini par trancher.

Loading widget

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Cet article est apparu en premier sur https://www.closermag.fr/people/affaire-jean-jacques-bourdin-anne-nivat-tres-agacee-par-la-manoeuvre-de-valerie-pecresse-1492736

Laisser un commentaire