100 femmes formées aux métiers du numérique

0 16

(MTN CONGO ) – Le programme de formation de 100 femmes aux métiers du numérique, initié à Brazzaville par la Fondation MTN Congo, en partenariat avec la société CHEVRON, a pris fin le mercredi 1er décembre dernier, par la remise officielle des certificats de fin de formation aux apprenantes et des ordinateurs portables aux dix meilleures d’entre elles.

 La cérémonie qui a eu lieu dans la salle de conférence de l’immeuble AOGC, a été rehaussée de la présence de Monsieur le Ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique, Léon Juste Ibombo, entouré de Mesdames Prisca Lomouel, Directrice commerciale de MTN Congo, représentant le Président exécutif de la Fondation MTN Congo, M. Ayham Moussa, et Katia Mounthault-Tatu, Directrice des Relations publiques et Institutionnelles de CHEVRON, représentant son Directeur Général. On y a noté également la présence du Directeur exécutif de la Fondation MTN Congo, M. Bienvenu Patrick Sow Djould Itsoua.

La société de téléphonie mobile MTN Congo, qui a fait de l’éducation et de la formation des jeunes congolaises et congolais l’axe prioritaire de son engagement sociétal, a lancé depuis le 29 juin 2021, un ambitieux programme de formation de 100 jeunes femmes aux métiers du numérique. 

Ce Projet « une femme = une formation dans le secteur du digital », a été accueilli avec enthousiasme par des jeunes congolaises comme le témoigne le mini documentaire projeté à la cérémonie de clôture et retraçant les différentes étapes du projet. La Fondation MTN avait initialement reçu plus de 5000 dossiers. Et seulement 100 candidates avaient été sélectionnées à la suite d’un processus de tests et d’entretiens des candidates.

L’objectif visé par la Fondation MTN Congo a finalement été atteint. La moisson est bonne. Cinq mois durant, les 100 Congolaises retenues ont suivi assidument une formation en secrétariat bureautique et en infographie ; formation assurée par le centre Congo-Technologie (C-THEC). 

article de presse cloture formation des 100 femmes 2

Dans leurs mots de remerciement à l’égard des organisateurs, MTN Congo et Chevron, les finalistes se sont déclarées satisfaites de la qualité de la formation reçue. Nanties de nouvelles connaissances, elles entendent les capitaliser en vue de leur prise en charge professionnelle.   

Mme Lomouel, félicitant ces jeunes femmes pour leur « courage » et leur « engagement », s’est déclarée « convaincue qu’elles sauront tirer parti de cette formation qui fera d’elles de futures entrepreneuses dynamiques et indépendantes ». « C’est en mutualisant nos efforts et en privilégiant les partenariats Public – Privé que nous pourrons contribuer à atteindre certains objectifs comme la réduction du taux de chômage, l’autonomisation de la Femme au Congo ou l’entreprenariat juvénile dans notre pays« , a-t-elle insisté, en adressant ses vifs remerciements à M. le Directeur Général de la société Chevron Overseas qui a volontairement apporté un important soutien financier à ce programme. « C’est conjointement que nous avons mené à bien ce projet« , a conclu Mme Lomouel. 

Quant à Mme Katia Mounthault-Tatu, elle a relevé « l’enjeu crucial » de cette formation en cette période de crise économique mondiale accentuée par la pandémie du Covid-19 qui a entrainé de bouleversements sociaux. « Il est important d’œuvrer pour la pérennisation de ce beau projet, surtout de l’améliorer et de le multiplier sur l’ensemble de notre territoire », a-t-elle souhaité. « Aux bénéficiaires de cette initiative, nous insistons sur la valorisation durable des enseignements reçus, afin de devenir des entrepreneuses de demain et participer à la création de la richesse nationale », a-t-elle ajouté en substance.

Le Ministre Léon Juste Ibombo, clôturant la cérémonie, a attiré l’attention de l’auditoire sur le fait que « l’ère du tout numérique s’impose à nous, dans la croissance économique et dans le développement social, comme un vaste champ d’opportunités d’emplois« . Ainsi, il a encouragé, « fortement, d’autres partenaires à investir, comme aujourd’hui MTN, dans le numérique, non seulement dans la formation de leur personnel, mais aussi et surtout, des jeunes en quête d’emploi« .

Dans l’allégresse, des certificats de fin de formation ont été remis à un échantillon de 10 jeunes femmes et des ordinateurs portables aux 10 meilleures apprenantes. En infographie, Mlle Laurette Salem Ondelewe Niandinga a occupé le premier rang avec une moyenne de 17,83. Tandis qu’en secrétariat bureautique, Mlle Fallonne Somboko Ikonga a également occupé la première place avec la même moyenne de 17,83.

951

Cet article est apparu en premier sur https://www.agenceecofin.com/formation/0312-93679-fondation-mtn-congo-100-femmes-formees-aux-metiers-du-numerique

Laisser un commentaire