Offre d’emploi pour Assistants Technique

0 29

Offre d’emploi pour Assistants Technique

Profil souhaité

Une personne, homme ou femme ayant entre 25 et 55 ans avec comme niveau d´étude BACC plus 5 ni plus ni moins parlant et écrivant français, anglais

Description du profil

APPEL A CANDIDATURE

Contexte

Le PAGIRN-PPTIC est un Projet dont l’action est intitulée « Prospective et Planification des TIC en Afrique centrale ». Il fait l’objet d’un contrat N°FED/2020/420-274 validé le 30 juillet 2021 par la Délégation de L’Union Européenne (DUE) à Yaoundé, et signé le 05 août 2021 par le Ministre de l’Economie, du Plan et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT) et le Directeur de l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé (ENSPY).

Le Projet est mis en œuvre par un consortium constitué de l’ENSPY en tant que Chef de file du Consortium, et de l’Ecole Nationale Supérieur des Postes, des Télécommunications et des Technologies de l’Information et de la Communication (SUP’PTIC) et couvre six pays de l’Afrique centrale (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, République Démocratique du Congo, Tchad). La durée de la mise en œuvre du Projet est de 45 mois, à compter du 05 août 2021, date de signature du contrat de subvention.

Le volet « Prospective et Planification des TIC en Afrique centrale » du PAGIRN comporte plusieurs activités, notamment :

Composante 1 : l’élaboration de la cartographie des besoins TIC

L’activité sera menée par des points focaux nationaux sous l’encadrement de l’Unité de Gestion du Projet. Les groupes de travail constitués de toutes les parties intéressées (ministères TIC, régulateurs, universités partenaires, entreprises publiques et privées, société civile, ONG, …) seront chargés, sous la conduite des experts techniques, de : la collecte des données par pays sur l’accès et l’usage des TIC ; la consolidation, le traitement et l’analyse des données collectées ; la production d’un rapport diagnostic ressortant les défis et les opportunités ; l’identification des objectifs pour les pays de l’AC à l´horizon 2030 en relation avec les ODD ; l’élaboration d’une cartographie des besoins en TIC dans les pays de l’Afrique centrale d’ici 2030 ; la production d’un rapport final sur cette composante et la validation des documents produits lors d’ateliers régionaux.

Composante 2 : l’élaboration des documents cadres de référence

Il s’agira dans cette composante de ressortir la situation actualisée de l’offre en TIC au niveau chaque pays de l’Afrique centrale et de poser un diagnostic pertinent permettant l’identification des projets d’investissement à même de remonter la position de l’AC au niveau des cibles des objectifs de développement durable à l’horizon 2030. La finalité de cette composante est l’élaboration des plans stratégiques des infrastructures régionales et nationales des infrastructures d’intégration numérique de l’Afrique centrale.

Cette composante se fera sous l’égide d’un comité technique CEMAC/CEEAC qui validera les plans des infrastructures régionales qui seront proposées ainsi que les investissements y relatifs. Plusieurs séances de travail en groupe autour des points focaux nationaux dans chaque pays seront consacrées à cette activité, sous la conduite d’experts techniques recrutés à cet effet.

Composante 3 : le développement du capital humain

L’objectif principal est de faciliter les activités et le travail en réseau dans l’enseignement supérieur, la formation et les recherches connexes, les avis aux autorités gouvernementales dans le domaine des TIC en Afrique Centrale grâce au partage d’informations et de ressources relatives à la formation théorique et pratique dans la gouvernance des TIC. Cette action viendra en appui du projet de création des Pôles d’Excellence Technologiques Universitaires en Afrique Centrale (PETU) qui prévoit un pôle TIC à l’ENSPY.

La réalisation de l’activité devra aboutir à la mise en place d’un réseau interuniversitaire en Afrique centrale autour du pôle technologique de l’ENSPY, ainsi qu’à la formation des personnels des parties prenantes intéressées (administrations, agences de régulation, institutions universitaires, opérateurs) sur les thématiques de gouvernance et planification des TIC.

Un observatoire régional sera également créé afin de fournir des informations actualisées sur les données pertinentes du secteur des télécommunications et TIC en Afrique Centrale. Des experts spécialisés dans ces domaines seront recrutés pour la réalisation des activités de cette composante.

Dans le cadre des activités techniques du projet, le Coordonnateur de l’Unité de Gestion du Projet (UGP) souhaite recruter un Expert Junior spécialisé en Technologies de l’Information et de la Communication pour faire partie du pool de l’Expert 1 chargé d’accompagner l’équipe technique de mise en œuvre du projet.

Etendue des prestations de l’expert junior

Placé sous l’autorité du Chef de mission (Expert senior), l’Expert Junior aura à sa charge les prestations suivantes :

  1. Le suivi technique des travaux des experts en charge des différentes activités du projet afin de s’assurer de l’atteinte des résultats ;
  2. La contribution à l’organisation des réunions de coordination, des ateliers, des séminaires au niveau national et régional entre les parties prenantes ;
  3. La contribution à la préparation des notes, des documents de travail, de la documentation pour les réunions, des rapports de réunion ainsi que la préparation des présentations selon les besoins ;
  4. La participation au suivi-évaluation des activités du projet ;
  5. La contribution aux travaux de communication et de visibilité du projet.

Profil recherché et expériences

Le candidat au poste d’Expert Junior doit disposer des qualifications et expériences ci-après :

Qualifications et compétences

  • être titulaire au moins d’un diplôme supérieur (BAC+5) en Télécommunications, TIC ou équivalent ;
  • avoir des connaissances du secteur des TIC dans les pays de l’Afrique Centrale ;
  • avoir une bonne connaissance de la gestion du cycle de projet et du cadre logique ;
  • maîtriser parfaitement le français et avoir une bonne connaissance de l’anglais.

Expérience professionnelle générale :

  • avoir au moins cinq (05) années d’expérience professionnelle dans le secteur public ou privé (ministères, entreprises de télécommunications/TIC, cabinets, etc…) ;
  • avoir une aptitude à planifier, à organiser et exécuter le travail dans le respect des délais impartis ;
  • avoir les capacités à anticiper les évolutions technologiques ;
  • maîtriser l’outil informatique et l’utilisation des logiciels Microsoft Office courant ;
  • avoir d’excellentes qualités de communications interpersonnelles et humaines ;
  • avoir l’aptitude de travailler en équipe et sous pression.

Expérience professionnelle spécifique :

  • avoir l´habilité à élaborer et gérer des plans nationaux du numérique serait un atout.

Durée de la mission

La mission de l’Expert Junior s’étend de la signature du contrat pour une durée de quarante-cinq (45)  mois maximum.

Les prestations de l’Expert Junior seront réalisées dans les locaux de l’ENSPY à Yaoundé.

Procédure de soumission et date de clôture des candidatures

Si vous souhaitez faire acte de candidature, veuillez constituer un dossier comprenant : un CV, une lettre de motivation, vos prétentions salariales, ainsi qu’une copie de vos Diplômes, et le déposer au secrétariat du Directeur de l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé, porte H114, au premier étage du bâtiment de la Direction.

La date de clôture des candidatures est le 20 décembre 2021 à 18h00 (GMT)

Le Coordonnateur du PAGIRN-PPTIC

Pr Remy Magloire ETOUA

Source:https://www.jobinfocamer.com/job/31435/expert-junior-1-assistance-technique-a-ecole-nationale-superieure-polytechnique-de-yaounde-enspy-

Offre D’emploi pour Commerciales

Laisser un commentaire