le Mvet Oyeng, candidat à une inscription au patrimoine immatériel de l’humanité en 2022

0 34

Depuis le 22 novembre 2021, le ministère camerounais des Arts et de la Culture (Minac) est à pied d’œuvre pour préparer l’inscription du Mvet Oyeng, un instrument traditionnel de musique du peuple Ekang, sur la liste représentative du Patrimoine immatériel de l’humanité. Le peuple Ekang est présent dans les régions du Centre et du Sud du Cameroun, ainsi qu’au Congo, au Gabon et en Guinée équatoriale.

En plus de la sensibilisation des acteurs, il s’agit surtout pour le Minac de présenter les enjeux et l’impact sur l’économie locale de ce projet aux fabricants et joueurs de cet instrument, mais aussi aux chefs traditionnels en leur qualité de gardiens des traditions.

« Inscrire un élément du patrimoine local sur la liste représentative du Patrimoine immatériel de l’humanité est un privilège, un honneur, une occasion inouïe de faire rayonner l’art et la culture de notre pays à l’international », a expliqué le délégué régional du Minac pour le Centre, Flavienne Ambani.

La suite de la procédure prévoit le renseignement de la liste représentative du Patrimoine immatériel de l’humanité et une visite d’évaluation des experts de l’Unesco.

D.M.

cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/culture-et-societe/2611-7813-instrument-de-musique-le-mvet-oyeng-candidat-a-une-inscription-au-patrimoine-immateriel-de-l-humanite-en-2022

Laisser un commentaire