Le journaliste Assalé Tiémoko attaque la présidente Dao Gabala et brandit « ses preuves » – Abidjanshow.com

0 6

Le torchon brûle entre la présidente du Comité de Normalisation de la Fédération Ivoirienne de Football et ses détracteurs.

Alors qu’elle a animé il y a quelques jours une conférence de presse avec les journalistes à la maison verte de la Fédération Ivoirienne de Football, Madame Dao Gabala se fait lyncher sur la toile.

En effet, parmi les quatre points qui étaient à l’ordre du jour de cette conférence, celui concernant la gestion les finances de la FIF a énormément fait jaser.

Lire aussi : Cette femme demande à son mari de s’excuser auprès de son amant après l’avoir surpris en plein acte

De nombreuses révélations sur des dépenses fictives ont étonné plus d’un, notamment l’hébergement de l’équipe nationale, l’achat de médicaments de plus de 3 millions de Francs, l’attribution de 50 litres d’eau par jour par joueur ou encore la gestion inéquitable des primes de match. Autant de manquements qui mettent le discrédit sur l’ancien bureau exécutif de la FIF dirigé par feu Sidy Diallo.

Quelques jours après ces révélations, le Député et Journaliste Assalé Tiémoko à réalisé une longue analyse en donnant certains détails pour remettre en cause les dits de la présidente du Conor-Fif.

Dans son discours, l’honorable s’est penché sur deux point spécifiques, à savoir les 50 litres d’eaux par jour par joueur évoqués par Madame Dao Gabala qui a suscité les railleries et la question sur le coût de l’hébergement de l’équipe nationale.

Assalé Tiémoko s’est prêté à une démonstration sans écarter ce que préconise la médecine.Dans son analyse il a affirmé que par jour, les Éléphants percevaient entre 3,1 et 5 litres d’eau. Et que si la durée de regroupement des joueurs durait entre 6 et 10 jours, ils consommeraient exactement entre 31 et 50 litres d’eau. Chose normale que la présidente a mal interprété.

Lire aussi : CAF : La Confédération Africaine de Football donne officiellement son aval pour une Coupe du Monde tous les 2 ans

Par la suite il est revenu sur l’autre sujet en rapport avec l’hébergement. Madame la présidente du Conor-FIF, a affirmé que pour le logement des de l’équipe de Côte d’Ivoire, chaque rassemblement, occasionnait 80 millions de dépenses là où elle et son comité déboursaient 45 millions. Soit une économie de 45 millions. En plus de cela elle a précisé qu’aucun document de contrat existait entre la fédération ivoirienne de football et le Radison Blu hôtel où a l’habitude de loger la délégation des Éléphants et que le paiement se faisait en espèce.

Lire aussi : Élection FIF : Après son départ de la team Drogba, Eugène Diomandé signe dans le camp Sory Diabaté !

En guise de réplique, le Député et Maire de la commune de Tiassalé a avancé que le budget concernant l’hébergement était l’affaire de l’ONS et le financement passait a la loupe sur un long processus qui est suivi par le gouvernement.

Pour carrément désavouer l’assertion de la présidente du comité de normalisation, il a laissé un document attestant qu’il y a bel et bien eu un contrat entre la FIF et le Radison Blu. Pour sa part, l’ancienne direction du bureau exécutif de la FIF dirigé par feu Sidy Diallo, mis en cause, a prévu organiser une conférence de presse le lundi 29 novembre pour éclaircir cette affaire.

Kablan Carmel

Aucune description disponible.


Cet article est apparu en premier sur https://www.abidjanshow.com/le-journaliste-assale-tiemoko-attaque-la-presidente-dao-gabala-et-brandit-ses-preuves/

Laisser un commentaire