Gouvernement : Un bilan positif malgré la pandémie

0 10

C’est ce que l’on retiendra de l’action gouvernementale au cours de l’année 2021.

À l’Assemblée nationale pour dérouler le programme économique, financier et socio-culturel du gouvernement pour l’exercice budgétaire 2022, le premier ministre, Chef du gouvernement, a d’abord passé en revue les actions menées au cours de l’année qui s’achève.

De nombreux progrès

Selon Joseph Dion Ngute, ceux-ci ont été réalisés, aussi bien sur le plan socio-économique qu’institutionnel. Ainsi, il affirme qu’au cours de l’année 2021, le gouvernement s’est attelé à poursuivre la réalisation optimale, des projets de développement, et à consolider la paix ainsi que l’unité nationale. C’est dans ce cadre qu’il inscrit la poursuite et la finalisation en cours, de divers grands projets d’infrastructures, notamment dans les secteurs routiers, autoroutiers et énergétiques.

 

Une diplomatie de présence

Les interventions en matière diplomatique, selon le premier ministre, se sont fait ressentir comme il se doit, sur le plan bilatéral, comme sur le plan multilatéral.

Coopération bilatérale

A ce niveau, il aura notamment été question du rapatriement volontaire de 3880 réfugiés nigérians vivant au Cameroun, mais aussi de la négociation de l’accord de partenariat économique libérale, entre le Cameroun et la Grande Bretagne.

Coopération multilatérale

Ici, Joseph Dion Ngute, relèvera, entre autres, la participation de notre pays en mode virtuel et en présentiel à plusieurs sommets, conférences et foras internationaux.

En outre, il fera remarquer, que cette diplomatie s’est également illustrée par le placement des Camerounais, dans les instances dirigeantes de plusieurs organisations internationales.

 

Activités budgétaires

Plusieurs activités ont été menées avec des résultats probants par le gouvernement pour l’exercice 2021.
La poursuite de la rationalisation de la masse salariale de l’État, par exemple, avec l’assainissement du fichier solde, ont permis au gouvernement de réaliser une économie de 15 milliards de fcfa. Le Chef du gouvernement poursuit, en relevant la mise en œuvre d’une politique de l’import-substitution, nécessaire pour la relance post-Covid.

Par ailleurs, le taux de croissance estimé à 3,6% en 2021, est révélateur de la reprise de l’activité économique après la décélération enregistrée en 2020.

 

La Can sous de bons auspices

Dans le domaine du Sport et en ce qui concerne plus précisément la coupe d’Afrique des Nations (CAN), que Notre pays organise dès Janvier prochain, le premier ministre chef du gouvernement a affirmé que, en dehors du site d’Olembe où quelques réajustements se poursuivent, tous les autres sites de la compétition sont fonctionnels.

 

Exhortation à la paix

Il y a donc de quoi être optimiste pour l’exercice budgétaire 2022 avec un taux de croissance projeté à 4,2%. D’où l’appel du premier ministre, Chef du gouvernement, à ce que “cessent toutes ces violences aveugles et ces atrocités, auxquelles nous assistons depuis quelques années, et qui font payer à notre pays, un très lourd tribut”.
Pourtant, assure-t-il, des solutions existent et elles passent nécessairement par le dialogue et la concertation entre les fils d’un même pays. C’est l’occasion pour lui, d’inviter à nouveau nos jeunes compatriotes enrôlés dans les bandes armées, à saisir l’offre de paix du Chef de l’État, qui leur demande de déposer les armes pour le bien de la Nation toute entière.

Aline Nguini

Cet article est apparu en premier sur https://www.crtv.cm/2021/11/gouvernement-un-bilan-positif-malgre-la-pandemie/

Laisser un commentaire