Harry et Meghan frappés par une réaction « dévastatrice » alors que la France se retourne contre les Sussex

0 31

GB News: Angela Levin critique Meghan pour l’histoire de l’interview d’Ellen

Meghan Markle a été largement saluée aux États-Unis jeudi soir après sa rencontre enjouée avec la comédienne et émission de discussion vétéran Ellen DeGeneres. Alors que les fans de Sussex roucoulaient sur la vidéo, beaucoup observant à quel point Meghan avait l’air « en paix », la duchesse de Sussex et son mari, le prince Harry, ont également fait l’objet de vives critiques à la suite de leurs récentes sorties.

Un journaliste britannique s’est rendu sur Twitter pour souligner les moments difficiles que les médias français ont donnés à Harry et Meghan.

La dernière couverture du très populaire magazine français Paris Match est cinglante sur les Sussex.

Meghan a récemment été contrainte de s’excuser auprès d’un tribunal pour avoir fait une déclaration trompeuse dans son affaire de confidentialité contre les éditeurs du Mail on Sunday et Paris Match en a profité pour s’en prendre à la duchesse.

Son titre à la une se traduit par : « Pourquoi Meghan a menti. »

Harry et Meghan frappés par une réaction « dévastatrice » alors que la France se retourne contre les Sussex. (Image : Getty)

Le prince Harry et Meghan Markle

Le prince Harry et Meghan Markle. (Image : PA)

Un autre titre du magazine se lit comme suit : « Le masque glisse. »

Paris Match a été diffusé à plus de 560 000 exemplaires en 2020.

Il a également amassé plus de 1,2 million de followers sur les réseaux sociaux.

Le journaliste britannique basé à Paris Peter Allen a affirmé que la critique du magazine à l’encontre de la famille royale du Sussex est particulièrement importante car « les médias français ont été assez respectueux envers eux dans le passé ».

LIRE LA SUITE: Meghan Markle est enfin «en paix» avec elle-même après son déménagement aux États-Unis

Montre Parisienne

La dernière couverture du magazine Paris Watch. (Image : Montre Paris)

Le prince Harry et Meghan Markle

Le prince Harry et Meghan Markle. (Image : Getty)

Il a écrit sur Twitter que ses derniers titres étaient « dévastateurs… pour le projet Sussex ».

Les Sussex sont apparus sur de nombreuses couvertures précédentes de Paris Match.

Ceux-ci ont généralement célébré le développement de leur relation ensemble.

Le rédacteur politique de Sun on Sunday, David Wooding, a ajouté: « Les profils publics de Harry et Meghan [are] commence à changer pour le pire en dehors du Royaume-Uni aussi, semble-t-il.

A NE PAS MANQUER :
SONDAGE Royal : L’interview d’Ellen de Meghan a-t-elle endommagé la famille royale ? [POLL]
La victoire du Brexit alors que le plus grand port franc du Royaume-Uni « ouvre des portes sur le monde » [REPORT]
La refonte du HS2 met un terme à la flambée des coûts ferroviaires – COMMENTAIRE EXPRESS [OPINION]

Meghan Markle : une vie en images

Meghan Markle : une vie en images. (Image : Express)

Cela est intervenu après les excuses de Meghan pour avoir induit un tribunal en erreur quant à savoir si elle avait autorisé un assistant à informer les auteurs de la biographie non officielle Finding Freedom à son sujet.

Les Sussex avaient précédemment insisté sur le fait qu’ils n’avaient aucune implication dans le livre 2020 d’Omid Scobie et Carolyn Durand, « Finding Freedom ».

Mais son ancien attaché de presse Jason Knauf a déclaré à un tribunal que Meghan Markle n’était pas seulement au courant de sa rencontre avec les auteurs de la biographie, mais lui avait envoyé des notes d’information.

Il a déclaré que le couple royal « avait autorisé une coopération spécifique par écrit » en décembre 2018.

Le prince Harry et Meghan Markle

Le prince Harry et Meghan Markle. (Image : PA)

Suite à cet aveu, Meghan Markle a déclaré qu’elle ne s’était pas « souvenue » d’e-mails dans lesquels on lui parlait d’une rencontre de deux heures entre les auteurs et son attaché de presse d’alors Jason Knauf pour la biographie.

Dans un communiqué, elle a déclaré : « Je m’excuse auprès de la Cour pour le fait que je ne me souvenais pas de ces échanges à l’époque.

« Je n’avais absolument aucune volonté ou intention d’induire le défendeur ou la Cour en erreur. »

Cet article est apparu en premier (en Anglais) sur https://www.express.co.uk/news/royal/1524215/prince-harry-meghan-marklelatest-news-backlash-France

Laisser un commentaire