Bamenda et Maroua s’inspirent de Bertoua

0 14

Bamenda et Maroua, respectivement capitales des régions du Nord-Ouest et de l’Extrême-Nord, veulent mener à bien l’exécution de leurs projets prévus dans le cadre de la deuxième génération du programme Contrat désendettement-développement (C2D) capitales régionales, à l’image de Bertoua, la capitale régionale de l’Est.

C’est l’objectif de la mission de capitalisation et d’appui effectuée par les responsables des cellules de ces villes à Bertoua du 11 au 13 octobre 2021. Au menu de la rencontre, la présentation des différents projets exécutés (voirie urbaine, jardins publics, équipements marchands, etc.) et le partage des documents et des expériences dans la passation des marchés et le contrôle des travaux.

Car d’après une évaluation, Bertoua constitue un modèle dans l’exécution des projets C2D au Cameroun. En effet, à l’exception du chantier de construction du marché de la ville, presque tous les autres projets ont été réceptionnés et rétrocédés à la communauté urbaine de Bertoua (CUB).

« Avec le béton compacté au rouleau (BCR) posé sur un linéaire de 14 Km, l’installation des candélabres solaires et des feux de signalisation, la ville de Bertoua brille de mille feux », s’enthousiasme le maire, Jean Marie Dimbélé. Il fait observer que « la construction des espaces marchands non seulement élargit l’assiette fiscale de la CUB, mais aussi a permis à la cité de moderniser ses infrastructures dans ce secteur. Il en est de même des jardins et des latrines publics ».

« Notre objectif est de venir voir ce qui a été fait afin de le mettre en exécution dans la ville de Maroua qui est bénéficiaire de ce même programme. Nous avons visité l’ensemble des projets, nous pensons que notre challenge est de faire mieux », promet le coordonnateur de la cellule locale C2D de Maroua, Antoine Remoudal Dako.

« D’après ce que j’ai vu, c’est du très bon travail. Je tiens à féliciter le maître d’ouvrage et la cellule locale C2D de Bertoua pour le travail remarquable. A Bamenda, nous avons des projets de la même envergure et nous comptons apprendre pour capitaliser cette somme d’acquis et d’expériences pour réussir à notre tour. Nous espérons avoir tiré le meilleur profit », a indiqué l’assistant technique de la cellule de Bamenda, Romaric Ngong.

D.M.

cet article est apparu en premier sur https://www.stopblablacam.com/economie-et-politique/1310-7495-programme-c2d-bamenda-et-maroua-s-inspirent-de-bertoua

Laisser un commentaire