La Banque mondiale accorde au Cameroun 3 prêts de 236,5 milliards de FCFA pour des projets de développement

0 11



le gouvernement camerounais et le groupe de la Banque mondiale ont signé, le 12 octobre 2021 à Yaoundé, la capitale du pays, trois conventions de prêt d’un montant total d’environ 236,5 milliards de FCFA, selon le ministère de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat). Ces financements, précise l’institution de Bretton Woods, iront à des projets visant respectivement à améliorer la sécurité alimentaire dans les régions septentrionales du pays, à promouvoir un accès équitable à un enseignement secondaire de qualité et à des formations professionnelles et à accroitre l’autonomisation des femmes et des adolescentes.

Concrètement, il s’agit du projet d’aménagement et de valorisation des investissements dans la vallée de la Bénoué (VIVA Benoué), doté d’une enveloppe de 117,9 milliards FCFA ; du projet régional sur l’autonomisation de la femme et le dividende démographique, volet Cameroun (Swedd2), qui bénéficie d’une dotation de 45 milliards de FCFA ; et du projet d’appui au développement de l’enseignement secondaire et des compétences pour la croissance et l’emploi (Padesce), doté d’une enveloppe d’un peu plus de 73,7 milliards de FCFA.

« Les progrès obtenus par le Cameroun ces dernières années se sont trouvés menacés par la pandémie Covid-19. À travers ces projets, nous nous engageons à renforcer notre partenariat afin d’améliorer la vie de millions de Camerounais et d’accompagner le pays vers une reprise verte, résiliente et inclusive, », a déclaré Abdoulaye Seck, le directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Cameroun.

De bonnes sources, les trois accords de prêts signés le 12 octobre 2021 devaient initialement l’être le 13 septembre 2021, en marge de la visite de travail au Cameroun d’Ousmane Diagana, vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale. Mais, pour des raisons non élucidées par les parties, la cérémonie avait été différée. Une 4e convention, également prévue pour être signée à la même occasion, reste attendue. Il s’agit du financement relatif au projet d’interconnexion des réseaux électriques du Cameroun et du Tchad (Ris-Rin).  

Les trois nouvelles conventions susmentionnées portent le portefeuille de la Banque mondiale au Cameroun à 18 projets nationaux et 3 projets régionaux. Cet engagement total de 2,9 milliards de dollars (1 649,8 milliards de FCFA), apprend-on, est complété par un vaste programme de services d’analyse technique. Selon l’institution de Bretton Woods, « l’ensemble de ces activités favorisent la croissance économique du pays à travers la mise en œuvre de réformes économiques, la diversification des échanges et le développement de l’agriculture et de l’élevage, de l’énergie, des transports, de la santé, de l’éducation et de la protection sociale pour les plus vulnérables ».

Brice R. Mbodiam

Source : https://www.investiraucameroun.com/economie/1310-16972-la-banque-mondiale-accorde-au-cameroun-3-prets-de-236-5-milliards-de-fcfa-pour-des-projets-de-developpement

Laisser un commentaire