le RNI en tête des législatives, le PJD s’effondre – Jeune Afrique

0 138

Selon les résultats partiels annoncés tôt ce matin par le ministère de l’Intérieur, le Rassemblement national des indépendants (RNI) d’Aziz Akhannouch arrive en tête des législatives. Le parti majoritaire sortant, lui, subit un véritable effondrement.


C’est donc le Rassemblement national des indépendants (RNI) du ministre de l’Agriculture, l’homme d’affaires Aziz Akhannouch, qui sort en tête de cette grande journée électorale du 8 septembre, qui voyait les Marocains renouveler leurs parlementaires ainsi que leurs représentants régionaux et communaux. Le RNI remporte, selon des résultats partiels portant sur 96 % des bulletins dépouillés, 97 sièges dans la nouvelle Chambre des représentants (qui en compte 395), devant le Parti authenticité et modernité (PAM, 82 sièges) et l’Istiqlal (78 députés).

Le taux de participation a atteint 50,35 %, soit mieux que lors des législatives de 2016 (43 %) mais moins bien que pour les élections locales de 2015 (53 %).

Possible coalition

Le Parti de la justice et du développement (PJD) du Premier ministre sortant, Saadeddine El Othmani, subit de son côté une défaite cuisante, passant de 125 à 12 sièges dans la nouvelle assemblée. Le parti a d’ailleurs dénoncé de « graves irrégularités » dans les opérations de vote, ce que conteste le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, qui évoque un scrutin s’étant déroulé « dans des circonstances normales ». M. El Othmani, qui se présentait par ailleurs dans la circonscription de l’Océan, à Rabat, n’est arrivé qu’en cinquième position.

Il appartient maintenant au roi Mohammed VI de nommer un nouveau chef du gouvernement, qui devrait être issu des rangs du parti arrivé en tête. Tous les regards se tournent donc vers Aziz Akhannouch, auquel le secrétaire général du PAM, Abdellatif Ouahbi, a déjà adressé des félicitations. Une information qui suscite des commentaires autour d’une possible coalition de gouvernement réunissant le RNI et le PAM.

 

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1230142/politique/maroc-le-rni-en-tete-des-legislatives-le-pjd-seffondre/

Laisser un commentaire