Avoir des pertes blanches révèle plus que vous ne le pensez sur votre fertilité – SANTE PLUS MAG

0 175

Si leur rôle est méconnu, la glaire cervicale a bien plus de fonctions que l’on imagine. Ce mucus produit par le canal cervical dont la consistance change selon la période en dit long sur la fécondité.

Quelle est l’utilité de la glaire cervicale ?

Laura Miquel, gynécologue obstétricienne, spécialisée dans la reproduction et la sexologie à l’hôpital de la Conception à Marseille définit les fonctions de cette sécrétion provoquée par l’utérus. Si cette dernière est fondamentale, c’est non seulement parce qu’elle constitue un bouclier anti-infectieux mais qu’elle joue également un rôle dans la conception. Et pour cause, elle permet au spermatozoïdes de se mouvoir facilement dans l’utérus mais aussi d’arrêter leur circulation en fonction de certaines périodes du cycle menstruel. Lors de la conception, de nombreux changements s’opèrent. Un photographe a capturé chaque étape jusqu’à l’accouchement.

tomber enceinte

Tomber enceinte Source : Mom

Comment la glaire cervicale change en fonction du cycle ?

La glaire cervicale change tout au long du mois. Dès les premiers jours du cycle, cette substance qui émane de l’utérus est blanchâtre, peu acide et son flux est faible. Lorsque l’ovule apparaît et que la période fertile commence, ce dernier est plus grand et les pertes blanches ont un aspect plus élastique. « On la compare souvent à un blanc d’œuf » observe le médecin. A ce moment-là, les pertes blanches ont un pH plus élevé. L’objectif ? Améliorer la fécondité si les spermatozoïdes circulent dans l’utérus.  L’experte explique que nous devons ce mécanisme aux protéines présentes dans la glaire qui augmentent l’énergie de la cellule reproductrice munie d’un flagelle pour pénétrer l’ovule. Laura Miquel indique que cette substance revêt une fonction de filtre en laissant passer les spermatozoïdes les plus performants. Lorsque le cycle s’achève, les pertes sont absentes car la progestérone rend plus étroites les mailles des protéines et constituent un obstacle pour leur passage. La glaire cervicale coagule sur la zone du col de l’utérus et revêt un rôle préventif contre les infections.

La glaire cervicale n’est pas seule à assurer la capacité de conception

Si la glaire cervicale peut améliorer la fécondité, un manque de qualité de cette substance ne justifie pas à lui seul, des problèmes liés à la conception. C’est pourquoi, le test de Huhner, un test qui a lieu après des relations sexuelles pour ceux qui ont peine à avoir un enfant, n’est pas entièrement pertinent pour diagnostiquer les causes de ces difficultés. « Pour les couples, c’est très intrusif. De plus, ils peuvent être faussement inquiétés si on ne retrouve pas de spermatozoïdes dans la glaire cervicale, alors que dans la majorité des cas, on en retrouvera ensuite si l’on pratique un spermogramme » souligne l’experte qui ne pratique que rarement ce type d’examen. Sans pour autant faire de tests, il existe des signaux que notre corps nous envoie lorsqu’on attend un enfant. Ces sept changements sont la preuve d’une grossesse.

jour des regles

Premier jour des règles Source : Medical News Today

La méthode Billings : une approche basée sur la glaire cervicale

Alors que le test de Huhner ne saurait être considéré comme entièrement fiable, certains couples se fient à la substance sécrétée par l’utérus pour identifier la phase du cycle à titre contraceptif. Le nom de cette approche est la méthode Billings, qui n’est pas efficace pour la spécialiste. « On peut se tromper très facilement, ou alors cela reviendrait à ne pas avoir de rapports pendant 20 jours par mois… Les couples qui peuvent pratiquer cette méthode ne doivent donc pas être contre une grossesse non programmée » prévient-elle. En revanche, elle pourrait améliorer les chances de conception si l’on a une bonne compréhension de son corps. Pour la mettre à profit pour avoir un bébé, il faudrait avoir des rapports tous les 2 à 3 jours.

test de grossesse1

Faire un test de grossesse Source : Healthline

 

Comment évolue la glaire cervicale pendant la grossesse ?

Lorsqu’un spermatozoïde pénètre dans un ovule et qu’un embryon se forme, la glaire cervicale se modifie aussi. Lors de la fécondation, elle devient plus sèche, s’épaissit jusqu’à devenir compacte. Comme lors de tous les moments du cycle, elle revêt également un rôle de protectrice contre les éventuelles infections. La gynécologue spécialiste de la fécondité fait la dichotomie entre cette substance sécrétée par l’utérus et les pertes blanches, qui elles, émanent de la muqueuse du vagin. Le médecin explique que lors de la grossesse, les femmes ont beaucoup de pertes blanches en raison d’une production plus élevée d’estrogènes pendant cette période.

Cet article est apparu en premier sur https://www.santeplusmag.com/avoir-des-pertes-blanches-revele-plus-que-vous-ne-le-pensez-sur-votre-fertilite/

Laisser un commentaire