Afrique du Sud : L’Union africaine appelle à un « rétablissement urgent de l’ordre »

0 86

L’Union africaine appelle à un « rétablissement urgent de l’ordre » en Afrique du Sud

L'Union africaine appelle à un « rétablissement urgent de l'ordre » en Afrique du Sud

Depuis l’arrestation de Jacob Zuma le 7 juillet, l’Afrique du Sud est traversée par des épisodes de violences qui ont fait 72 morts. Alors que plusieurs observateurs estiment que les difficultés économiques du pays contribuent à alimenter la crise, la police semble impuissante face à la situation.

L’Union africaine (UA) a condamné les violences qui se déroulent depuis bientôt une semaine en Afrique du Sud. Dans un communiqué publié le mardi 13 juillet, le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, a appelé les autorités à tout mettre en œuvre pour rétablir l’ordre dans le pays.

« Le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, condamne avec la plus grande fermeté la flambée des violences qui a entraîné la mort de civils et des scènes effroyables de pillage de biens publics et privés, de destruction d’infrastructures, y compris la suspension de services essentiels dans le Kwazulu-Natal, le Gauteng et d’autres régions d’Afrique du Sud », indique le communiqué de l’institution, appelant en outre « à un rétablissement urgent de l’ordre, de la paix et de la stabilité dans le pays dans le plein respect de l’Etat de droit ».

Depuis l’incarcération de l’ancien président Jacob Zuma pour outrage à la justice, le pays est traversé par des violences sporadiques initialement attribuées aux manifestants pro-Zuma. Cependant, plusieurs observateurs estiment que si le mouvement a bien été déclenché en réaction à l’arrestation de M. Zuma, son intensification depuis quelques jours indique qu’il a dépassé le simple cadre du soutien à l’ex-chef d’Etat. D’après les analystes, les débordements enregistrés trouvent également leur source dans les difficultés socio-économiques que traverse le pays.

Malgré le déploiement des forces de l’ordre soutenues par l’armée, les pillages, incendies et bousculades continuent de se répéter dans le pays. D’après la police, au moins 1234 personnes ont été arrêtées tandis que le nombre de décès s’élève à 72.

« Le président présente ses plus sincères condoléances aux familles des victimes et souhaite un rétablissement rapide et complet aux blessés », a indiqué le communiqué de l’UA qui ajoute que « l’absence de rétablissement de l’ordre et de la stabilité peut avoir de graves conséquences non seulement pour le pays, mais aussi pour la région dans son ensemble ».

Cet article est apparu en premier sur https://www.agenceecofin.com/actualites/1407-90098-lunion-africaine-appelle-a-un-retablissement-urgent-de-lordre-en-afrique-du-sud

Laisser un commentaire