Remèdes naturels pour soulager la douleur sciatique avant qu’elle ne devienne invalidante – SANTE PLUS MAG

0 192

On parle de sciatique lorsqu’un mal de dos est causé par un problème au niveau du nerf sciatique. Une zone qui se réfère au gros nerf partant du bas du dos jusqu’à l’arrière de chaque jambe. Quand elle subit une pression ou une blessure, des douleurs lancinantes peuvent se manifester et se propager jusqu’à la hanche, la jambe et les fesses. 

En dehors des traitements médicamenteux, il existe plusieurs options naturelles que vous pouvez envisager pour atténuer ce mal-être physique. Pleins feux sur la sciatique et les alternatives naturelles pour soulager cette douleur intense avant qu’elle n’empiète davantage sur votre quotidien.  

Les douleurs sciatique peuvent à terme, devenir invalidantes – Source : Bienestar 180 

Quelles sont les causes de la sciatique ?

Revues par le Dr Jennifer Robinson, éditrice médicale pour WebMD, plusieurs causes peuvent avoir provoqué la douleur sciatique :

1. Une hernie discale

Comme l’indique le médecin, la hernie discale est la cause la plus fréquente de la manifestation de cette douleur lancinante. Les disques se situant entre les vertèbres peuvent s’affaiblir avec l’âge et s’exposent donc plus facilement aux éventuelles blessures. Il peut d’ailleurs arriver que le centre gélatineux du disque exerce une pression sur les racines du nerf sciatique. 

2. La sténose

Le canal rachidien peut avoir rétréci à cause de l’usure naturelle des vertèbres. Les racines du nerf sciatique subissent une pression à cause de ce rétrécissement qu’on appelle sténose du canal lombaire. Chez les adultes de plus de 60 ans, la sténose vertébrale est plus fréquente.

3. Une tumeur de la colonne vertébrale

La douleur peut résulter d’une tumeur s’étant formée au niveau de la moelle épinière ou du nerf sciatique. Les nerfs partant de la moelle épinière subissent ainsi une pression exercée à fur et à mesure que la tumeur se forme. Ce cas de figure est cependant rare.

4. Le syndrome du piriforme

Il s’agit d’un muscle qui va de la face pelvienne du sacrum au sommet de l’os fémoral. Le nerf sciatique peut subir une pression si le piriforme est sujet à des spasmes, lesquels peuvent être à l’origine de douleurs de sciatique. C’est d’ailleurs une affection souvent confondue avec la douleur sciatique et qui affecte davantage les femmes.

5. La sacro-iliite

Caractérisée par une inflammation articulaire, la sacro-iliite est une pathologie qui peut toucher une ou deux articulations sacro-iliaques, localisées au niveau du bassin. Ces dernières peuvent être à l’origine de douleurs fessières, dans les jambes ou le bas du dos. Cette affection peut être causée par une blessure, une grossesse, une infection ou de l’arthrite. De plus, c’est une douleur qui peut s’amplifier quand la position debout est prolongée ou si vous montez des escaliers.

6. Une blessure ou une infection

Le nerf sciatique peut être altéré ou comprimé par une inflammation musculaire, une blessure ou une infection. Des complications qui peuvent survenir par exemple lors d’une fracture, laquelle provoquera les symptômes de la sciatique.

Les douleurs sciatiques peuvent se localiser au niveau de la cuisse et le long de la jambe – Source : Bienestar 180

Comment reconnaître les symptômes de la sciatique ?

La douleur sciatique peut être d’autant plus perturbante qu’elle peut se déclencher par des paramètres quotidiens tels que la position assise prolongée, le rire, la toux ou les éternuements.  L’affection peut se manifester par une légère douleur ou encore par une sensation lancinante de picotement et de brûlures. De surcroît, la personne atteinte peut faire face à une faiblesse musculaire, une sensation de fourmillement au niveau des pieds ou des jambes ou un engourdissement. Généralement, la douleur qui se déclenche dans la fesse ou le bas du dos s’étend à la cuisse, au mollet et au pied. 

Par ailleurs, il ne faut pas confondre les douleurs sciatiques avec les maux de dos qui eux, résultent généralement d’une grande tension des muscles du bas du dos. Pour mieux détecter la douleur sciatique, cette dernière peut s’apparenter à une crampe pouvant durer quelques jours. 

Comment est-elle diagnostiquée ?

Lors de la consultation médicale, le médecin sera amené à poser des questions précises au patient pour identifier le problème. Il cherchera ainsi à localiser les douleurs, à s’enquérir des circonstances à leur origine et à identifier ce qui a pu aggraver ou améliorer l’état du patient. Ensuite, il sera question de déterminer la zone initiale de la douleur ainsi que son trajet grâce à un examen clinique. 

Si une infection ou une tumeur sont suspectées, des examens (scanner, radiologie ou IRM) pourront s’avérer utiles comme l’indique le Pr Aleth Perdriger, cheffe de service de rhumatologie du CHU de Rennes.

3 remèdes à base de plante pour soulager la douleur sciatique

Les remèdes suivants peuvent vous aider à soulager ces terribles douleurs. Bien qu’ils puissent s’avérer efficaces, gardez à l’esprit qu’ils ne devraient pas remplacer une consultation chez votre médecin traitant. 

Huiles essentielles – Source : Top Santé 

1. Le remède aux huiles essentielles

Les huiles suivantes renferment des propriétés capables de contrer les douleurs et les inflammations. Elles peuvent donc constituer de bonnes alliées contre les douleurs de sciatique selon Isabelle Pacchioni, spécialiste en aromathérapie. Pour préparer ce remède, vous aurez besoin de :

  • 10 gouttes d’huile végétale d’arnica 
  • 2 gouttes d’huile essentielle de romarin à camphre
  • 2 gouttes d’HE de  gaulthérie couchée

Vous pourrez utiliser ce mélange d’huiles en massage prolongé à raison de 3 fois par jour. 

Tisane millepertuis – Source : Ooreka 

2. La tisane au millepertuis 

Le millepertuis serait également une alternative efficace pourvu qu’elle n’interfère pas avec d’éventuels traitements médicamenteux. Selon Thierry Thévenin, producteur herboriste bio de plantes médicinales, il est possible de soulager une sciatique en mélangeant du millepertuis et du prêle sous forme de tisane. Il est toutefois conseillé de demander l’avis de votre médecin traitant. L’herboriste insiste d’ailleurs sur la nécessité de vérifier au préalable si la tisane et le traitement que vous suivez sont compatibles. 

3. Un bain antidouleur

Thermothérapie contre les douleurs musculaires – Source : Ooreka

Une autre forme de traitement naturel comme les bains antidouleur peut s’avérer tout aussi efficace que les plantes. Isabelle Pacchioni explique comment procéder pour préparer un bain antidouleur à l’huile essentielle de genévrier. Vous aurez besoin de :

  • 10 gouttes d’huile essentielle de genévrier
  • 1 cuillère à soupe de base neutre pour bain

Versez l’huile essentielle dans la base neutre et mélangez le tout à l’eau de votre bain. Restez dans la baignoire pendant au moins 20 minutes pour profiter des bienfaits de ce remède.

D’autres traitements naturels pour la sciatique

Il existe peu de preuves scientifiques démontrant l’efficacité de la médecine alternative dans le traitement de la maladie. Cependant, certaines méthodes peuvent permettre de la soulager, notamment le yoga, des exercices doux, des compresses chaudes et froides, etc. Certaines thérapies alternatives peuvent également contribuer à apaiser la douleur inhérente à la sciatique. Parmi les plus efficaces figurent :

L’acupuncture

Une étude publiée dans le Journal of Traditional Chinese Medicine suggère que les symptômes de la sciatique pourraient être réduits grâce à l’acupuncture, une médecine traditionnelle d’origine chinoise. Les chercheurs ont notamment souligné une amélioration de la tolérance à la douleur et des symptômes cliniques.

La massothérapie

Selon une étude modeste publiée en 2008, le massage de certaines régions aiderait à améliorer le mouvement tout en atténuant la douleur. Cette thérapie dont les sessions étaient consacrées aux zones du bassin, de la cuisse, de la jambe et de la colonne vertébrale inférieure serait, d’après les chercheurs, une intervention utile pour soulager l’inconfort de la sciatique. 

Mise en garde: Ces remèdes ne visent aucunement à remplacer l’avis de votre médecin traitant. Consultez toujours un professionnel de santé avant d’avoir recours à une solution naturelle. 

Cet article est apparu en premier sur https://www.santeplusmag.com/remedes-naturels-pour-soulager-la-douleur-sciatique-avant-quelle-ne-devienne-invalidante/

Laisser un commentaire