Baye Ag Bakabo, le suspect n°1, a été tué par Barkhane – Jeune Afrique

0 202

Photo non datée de Baye Ag Bakabo.

Photo non datée de Baye Ag Bakabo. © DR/J.A.

Les militaires français ont tué Baye Ag Bakabo, le principal suspect dans le meurtre des deux envoyés spéciaux de RFI Ghislaine Dupont et Claude Verlon. Il a été abattu lors d’une opération dans le nord du Mali.


« Il s’appelaient Ghislaine Dupont et Claude Verlon, ils était français, ils étaient journalistes. Le 2 novembre 2013, ils ont été enlevés au Mali et assassinés par des terroristes d’Al-Qaïda au Maghreb islamique. Le chef jihadiste qui avait orchestré leur enlèvement et leur assassinat vient d’être tué par la force Barkhane. »

Dans un message diffusé sur les réseaux sociaux, le ton grave, la ministre française des armées, Florence Parly, a annoncé la « neutralisation » de Baye Ag Bakabo, « cadre d’Aqmi et responsable du rapt » et du meurtre des deux envoyés spéciaux de RFI. « Sa neutralisation met fin à une longue attente », a souligné la ministre française.

Baye Ag Bakabo a été tué lors d’une opération menée par les soldats français de la force Barkhane le 5  juin dans la région d’Aguelhok, dans le nord du Mali. Selon la ministre, les militaires français ont « détecté la préparation d’une attaque terroriste » visant « l’emprise occupée par le bataillon tchadien de la Minusma ». Quatre terroristes ont été « éliminés », dont Ag Bakabo.

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1187072/politique/assassinat-des-envoyes-speciaux-de-rfi-baye-ag-bakabo-le-suspect-n1-a-ete-tue-par-barkhane/

Laisser un commentaire